Le directeur général de l’Agence de développement municipal (ADM) a été épinglé par les rapports d’audit 2018-2019 de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

Plusieurs cas de non conformité ont été décelés dans la passation des marchés.

La question se soulève d'elle-même : Cheikh Issa Sall ferait-il des faveurs à Mansour Faye, actuel maire de Saint-Louis ?

Selon le rapport parcouru par Les Échos, il a consacré plus de la moitié du montant global des marchés à la Ville de Saint-Louis.

Sur 22 marchés pour un montant de plus de 4 milliards Fcfa, 5 sont consacrés à la commune de Saint-Louis pour un montant de plus de 2 milliards Fcfa, soit plus de la moitié du montant total des 22 marchés.

Il s’agit des marchés d’étude de l’élaboration et de la mise en œuvre d’un Plan d’actions et de réinstallation (PAR) de la Langue de Barbarie (40. 350.000 Fcfa) et de la réalisation d’une étude diagnostic, la définition d’une stratégie pour une ville durable, la révision et l’extension du Plan directeur d’urbanisme de Saint-Louis (376.507.511 Fcfa).

Il y a également l’étude pour la conception et l’opérationnalisation d’un système de suivi et de modélisation environnemental de la zone côtière de Saint-Louis (1.660.247.170 Fcfa) et le marché pour l’aménagement de sites pour reloge les sinistrés de Langue de Barbarie (250.980.000 Fcfa).