Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

La justice a ouvert des enquêtes sur le détournement des fonds de riposte contre le Covid. Jusque là, aucune poursuite judiciaire, aucun épinglé n'a été inquiété.

procureur Diagne ousmane

La justice sénégalaise a ordonné lundi 6 février l’ouverture d’enquêtes sur des cas présumés de « corruption et d’abus de fonction » dans la gestion des 1000 milliards FCFA Fonds de riposte contre les effets du Covid-19. L’affaire sera suivie par la division des investigations criminelles de la police judiciaire, a fait savoir le procureur de la République Amady Diouf. Après plus d'un an, le ministre de la Justice a remis au parquet la liste des personnes épinglées sur les fonds Covid détournés. Onze personnes ont été épinglées dans le rapport de la Cour des comptes sur la gestion des fonds Covid-19. Plusieurs Dages épinglés font l’objet d’information judiciaire.

Si le traitement du dossier avait débuté après qu’un soit-transmis a été donné à la Division des investigations criminelles (Dic), suivi d’un défilé de certaines personnalités épinglées par le rapport sur le fonds Covid-19, il était presque au point mort selon Le Quotidien. Si le Garde des sceaux Ousmane Diagne avait suivi les réquisitions du Parquet, tout ce monde aurait dû être placé sous mandat de dépôt et dans l’attente de l’ouverture de son procès.

Bizarrement, malgré tout le bruit qui entoure cette affaire, on n’a nulle part vu une quelconque information judiciaire ouverte, ou que les mis en cause soient incriminés. Un esprit chagrin pourrait penser que le gouvernement a sans doute été refroidi par le fait qu’aucun des ministres de l’ancien régime n’ait été formellement mis en cause par les enquêteurs, croit savoir Le Quotidien. Alors que la commune renommée présente plusieurs ministres du gouvernement Macky Sall comme des prédateurs des deniers publics, les voir exonérés par deux enquêtes indépendantes, l’une de la Cour des comptes, et l’autre de la Dic, ne doit sans doute pas faire l’affaire de leurs adversaires politiques. Mais cela n’est qu’une supposition.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

Sénégalais abattu en Allemagne :  nouvelles révélations accablantes

Sénégalais abattu en Allemagne : nouvelles révélations accablantes

ADVERTISEMENT