Fonds Covid : la DIC a auditionné 200 personnes et rendu un dossier de 400 kilos

Après cinq mois d’enquête, la Dic a remis avant-hier mardi, au parquet son rapport d'enquête sur les fonds Covid détournés

fonds covid

Les enquêtes judiciaires ouvertes à la suite du détournement présumé des fonds destinés à la lutte contre la pandémie de Covid-19 au Sénégal sont bouclées. Après cinq mois d’enquête, les enquêteurs de la Dic, ont remis avant-hier mardi le rapport des huit (8) enquêtes sur les neuf (9) au Parquet. Les faits concernés sont relatifs au rapport définitif de la Chambre des affaires budgétaires et financières sur le contrôle de la gestion des fonds de riposte et de solidarité contre les effets de la Covid-19, gestion 2020 et 2021.

Fruit d’un travail d’environ cinq (5) mois, le dossier a été soigneusement empilé dans des cartons dans le bureau du Procureur de la République. D'après L'Obs, on estimerait son poids à 400 kilos. Pour mener à bien ce travail, la Dic avait réparti la tâche dans ses cinq (5) unités pour les auditions des personnes mêlées de près ou de loin dans ce dossier. Des sources proches de l’enquête interrogées par le journal renseignent que plus de 200 personnes ont défilé dans les locaux de la Dic pour nécessité d’enquête. Tous les Dage des ministères épinglés dans le rapport de la Cour des comptes ainsi que les fournisseurs ont été entendus.

Certes, la Dic n’a procédé à aucune arrestation au cours de l’enquête mais certains fournisseurs, dont des hommes d’affaires libanais, risquent d’être poursuivis pour les délits de faux et usage de faux au sortir de l’enquête de la Dic. La Dic qui n’a laissé aucun détail concernant les personnes soupçonnées d’avoir détourné de l’argent public ou d’avoir fait du faux, a également mené des enquêtes de patrimoine. Toutes les banques de la place, le service des mines, la direction des impôts et domaines, les notaires… ont été saisies pour les besoins de l’enquête de patrimoine.

Les résultats de certaines réquisitions sont inquiétants par rapport aux revenus des personnes concernées. Par conséquent, des conclusions défavorables ont été aussi notées chez certains Dages et fournisseurs par les enquêteurs de la Dic. Ce qui laisse croire que bon nombre parmi eux risquent d’être poursuivis pour détournement de deniers publics, faux et usage de faux.

Surfacturation de 2,7 milliards FCFA sur le prix du riz

ADVERTISEMENT

Les contrôleurs de la Cour des comptes mentionnent dans leur rapport de 180 pages une surfacturation de plus de 2,7 milliards de FCfa sur le prix du riz acheté et distribué aux populations les plus démunis pendant le confinement ainsi que sur le prix d’achat des gels hydroalcooliques. Dix-neuf (19) milliards de FCfa ont également été alloués à des dépenses sans lien avec le Covid-19 comme l’achat de bacs de fleurs par le ministère de l’Urbanisme.

Les corps de contrôle de l’Etat relèvent aussi que trois agences de voyages appartenant à la même personne ont remporté 17 marchés pour un total de 15 milliards FCFA de fournitures médicales. Des structures qui n’avaient aucune expérience dans la fourniture d’équipements médicaux. Le rapport souligne aussi le paiement en espèces de certains fournisseurs alors que les textes imposent un règlement des dépenses de l'État par chèque ou virement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pape Alé Niang nommé DG de la RTS, les autres nominations

Pape Alé Niang nommé DG de la RTS, les autres nominations

Le général Moussa Fall limogé

Le général Moussa Fall limogé

Jugé pour 7 viols, un marabout encourt 15 ans de réclusion criminelle

Jugé pour 7 viols, un marabout encourt 15 ans de réclusion criminelle

Séjour irrégulier au Sénégal : le blogueur guinéen condamné

Séjour irrégulier au Sénégal : le blogueur guinéen condamné

Saint-Louis : 20 chauffeurs d'Allo Taxi arrêtés, leurs camarades battent le macadam

Saint-Louis : 20 chauffeurs d'Allo Taxi arrêtés, leurs camarades battent le macadam

Flux financiers illicites : l'Afrique perd 50 milliards de dollars par an

Flux financiers illicites : l'Afrique perd 50 milliards de dollars par an

Comment j’ai découvert que ma petite amie était mariée

"Comment j’ai découvert que ma petite amie était mariée"

FC Barcelone : Mikayil Faye dans la liste des ''intransférables''

FC Barcelone : Mikayil Faye dans la liste des ''intransférables''

Un célèbre avocat de Ousmane Sonko demande la dissolution de l'APR de Macky Sall

Un célèbre avocat de Ousmane Sonko demande la dissolution de l'APR de Macky Sall

ADVERTISEMENT