Prix à la consommation : un repli de 0,5% en janvier

L'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) annonce un repli de O,5% des prix à la consommation.

Denrées alimentaires

Les prix à la consommation du mois de janvier 2024 se sont repliés de 0,5%, comparés à ceux du mois précédent. Cette évolution résulte, principalement, de la diminution des prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-0,9%), et, dans une moindre mesure, des biens et services de « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (-0,2%) ainsi que des services de « transports » (-0,1%).

Toutefois, il est noté un renchérissement des services de « santé » (+0,7%), de « restaurants et hôtels » (+0,4%) ainsi que des « articles d'habillement et chaussures » (+0,2%). Par rapport au mois de janvier 2023, les prix à la consommation se sont accrus de 2,1%. Hors énergie et produits frais, les prix à la consommation se sont repliés de 0,2% en rythme mensuel et se sont relevés de 1,8% par rapport au mois de janvier 2023.

Selon l’origine, les prix des produits locaux ont baissé de 1,8%, tandis que ceux importés ont augmenté de 3,1% en janvier 2024, par rapport au mois précédent. Cependant, en variation annuelle, ils se sont accrus, respectivement, de 1,0% et 3,4%.

Les prix des produits importés ont diminué de 1,4%

Au mois de novembre 2023, les prix des produits à l’importation ont baissé de 1,4%, comparés au mois précédent. Cette évolution résulte de la dépréciation des prix des « produits du règne végétal » qui y ont contribué à -0,9 point de pourcentage, des « matériels de transport » (-0,6) et des « métaux communs et ouvrages » (-0,6).

ADVERTISEMENT

Cependant, cette diminution des prix des produits importés est atténuée par le relèvement de ceux des « machines et appareils » (+0,7) et des « produits minéraux » (+0,6). Par rapport au mois de novembre 2022, les prix des produits achetés à l’extérieur ont augmenté de 2,6%. Sur les onze premiers mois de 2023, les produits importés se sont renchéris de 4,3%, en comparaison à ceux de la même période de 2022.

Les prix des produits exportés se sont relevés de 1,1%

Les prix des produits à l’exportation se sont appréciés de 1,1% au mois de novembre 2023, par rapport au mois précédent. Cette hausse est imputable à celle des prix des « produits minéraux » qui y ont contribué à +0,7 point de pourcentage, des « produits du règne végétal » (+0,5) et des « perles fines ou de culture, pierres gemmes ou similaires, métaux précieux… » (+0,4).

Toutefois, cette appréciation des prix des produits exportés est amortie par la chute de ceux des « animaux vivants et produits du règne animal » (-0,6) et des « produits des industries alimentaires » (-0,2). Rapportés au mois de novembre 2022, les prix de vente à l’extérieur ont fléchi de 11,9%. Sur les onze premiers mois de 2023, les prix des produits à l’exportation se sont renchéris de 0,4%, relativement à ceux de la même période de 2022.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

344 détenus (politiques) déjà  libres, 272 libérés prochainement

344 détenus (politiques) déjà libres, 272 libérés prochainement

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

ADVERTISEMENT