Sénégal : l'affaire Ousmane Sonko dégrade le climat des affaires

Au Sénégal , il y a une forte dégradation du climat des affaires en juin 2023 à cause de l'affaire Ousmane Sonko.

Détérioration du climat des affaires au Sénégal

Au cours du mois de juin 2023, une perturbation significative a été observée dans le paysage économique sénégalais, selon les données divulguées par le ministère de l'Économie pour cette période. En effet, l'indicateur évaluant la conjoncture commerciale a subi une contraction marquée de 5,2% en glissement annuel, après avoir déjà enregistré une baisse de 1,9% le mois précédent.

Cette dégradation manifeste du climat des affaires peut être largement attribuée aux persistantes tensions socio-politiques ayant prévalu ces derniers mois, avec pour conséquence des pertes humaines et des dommages matériels considérables. En résultat direct, l'indicateur synthétique, calculé à partir des évaluations des chefs d'entreprise, s'est replié sous la barre de sa moyenne à long terme, se situant à 98,8 points en juin 2023, contre 104 points à la même période de l'année précédente.

Les domaines les plus durement touchés se sont révélés être les secteurs des services et de l'industrie, avec des reculs respectifs de leurs indices de 9,1% et 2,9% en glissement annuel pour le mois de juin 2023, suite à des baisses de 1,2% et 2,1% le mois antérieur. Les principaux obstacles ayant entravé l'activité dans ces secteurs englobent la faible demande, les difficultés de recouvrement des créances, la pénurie de matières premières, ainsi que des problèmes tels que la corruption, la fraude, la concurrence déloyale, la fiscalité et les coupures électriques.

En contraste, le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) a démontré une amélioration notable de son indice de 6,9% durant cette même période, ce qui traduit l'optimisme des dirigeants d'entreprise quant à l'évolution des activités dans ce secteur.

D'autre part, les répercussions de la détérioration du climat des affaires se sont fait ressentir sur le marché de l'emploi, avec une diminution substantielle de 8,9% de l'indicateur de la situation de l'emploi, principalement perceptible au sein du secteur industriel (-3,7%).

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pape Alé Niang nommé DG de la RTS, les autres nominations

Pape Alé Niang nommé DG de la RTS, les autres nominations

Le général Moussa Fall limogé

Le général Moussa Fall limogé

Jugé pour 7 viols, un marabout encourt 15 ans de réclusion criminelle

Jugé pour 7 viols, un marabout encourt 15 ans de réclusion criminelle

Séjour irrégulier au Sénégal : le blogueur guinéen condamné

Séjour irrégulier au Sénégal : le blogueur guinéen condamné

Saint-Louis : 20 chauffeurs d'Allo Taxi arrêtés, leurs camarades battent le macadam

Saint-Louis : 20 chauffeurs d'Allo Taxi arrêtés, leurs camarades battent le macadam

Flux financiers illicites : l'Afrique perd 50 milliards de dollars par an

Flux financiers illicites : l'Afrique perd 50 milliards de dollars par an

Comment j’ai découvert que ma petite amie était mariée

"Comment j’ai découvert que ma petite amie était mariée"

FC Barcelone : Mikayil Faye dans la liste des ''intransférables''

FC Barcelone : Mikayil Faye dans la liste des ''intransférables''

Un célèbre avocat de Ousmane Sonko demande la dissolution de l'APR de Macky Sall

Un célèbre avocat de Ousmane Sonko demande la dissolution de l'APR de Macky Sall

ADVERTISEMENT