Sénégal : les dépenses publiques se situent à 781 milliards FCFA

Les dépenses publiques (hors dépenses d’investissement financées sur ressources extérieures) se sont repliées de 10,5% pour se situer à 781,8 milliards FCFA.

Ministere-des-Finances-et-du-budget

La gestion budgétaire au titre du mois de février 2024 a été caractérisée notamment par une progression modérée de la mobilisation des recettes associée à une exécution prudente des dépenses. Concernant les ressources, elles sont composées essentiellement de recettes fiscales pour 487,8 milliards et 22,3 milliards au titre des recettes non fiscales. Il n’a pas été mobilisé de dons budgétaires à fin février 2024.

L’augmentation des ressources est attribuable au bon déroulement des recouvrements des recettes fiscales (+6,0%) atténué par le repli des recouvrements des recettes non fiscales (-15,0%). S’agissant des recettes fiscales, elles se sont améliorées de 6,0%, notamment par le biais de la TVA intérieure hors pétrole, de l’impôts sur les sociétés, de la taxe spécifique pétrole et de la TVA à l’import, qui se sont confortées respectivement de 48,8%, 13,8%, 48,4% et 21,0% pour se situer respectivement à 50,9 milliards, 93,1 milliards, 27,4 milliards et 86,8 milliards.

Ces performances ont été renforcées par la bonne tenue du FSIPP, recouvré à hauteur de 11,6 milliards et des droits de timbre chiffrés à 7,6 milliards, qui se sont confortés respectivement de 2,6 milliards et 3,0 milliards sur la période. Cependant, cette tendance favorable a été amoindrie par les baisses notées au niveau de l’impôt sur les revenus, de la TVA intérieure pétrole et de la taxe sur les activités financières qui se sont repliés respectivement de 18,3% (-16,6 milliards), 92,4% (-6,9 milliards) et 61,6% (-8,3 milliards), pour s’établir à 74,2 milliards, 0,6 milliard et 5,1 milliards à fin février 2024 contre des réalisations antérieures de 90,8 milliards, 7,5 milliards et 13,4 milliards.

Quant au repli des recettes non fiscales, évalué à 15%, il est imputable essentiellement à la baisse des recouvrements sur les revenus du domaine (-73,8%) et des « autres recettes non fiscales ». S’agissant des dépenses publiques (hors celles financées sur ressources extérieures), elles ont été exécutées à hauteur de 781,8 milliards à fin février 2024 contre un montant de 873,6 milliards un an auparavant, soit un repli de 10,5% (-91,8 milliards).

Cette baisse est attribuable à la diminution des dépenses de « fournitures, transferts et subventions » et des investissements financés sur ressources internes qui ont enregistré des baisses respectives de 25,9% et 24,9% pour s'établir respectivement à 310,3 milliards et 100,6 milliards. Toutefois, la tendance baissière a été contrebalancée par la progression des dépenses relatives à la masse salariale et aux intérêts sur la dette publique qui ont augmenté respectivement de 13,5% et 25,7% pour ressortir respectivement à 237,5 milliards et 83,0 milliards.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Pour soigner son asthme, il fume du chanvre indien et finit en prison !

Pour soigner son asthme, il fume du chanvre indien et finit en prison !

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

Opération de sécurisation : la police interpelle 669 individus !

Opération de sécurisation : la police interpelle 669 individus !

ADVERTISEMENT