UMOA : le Sénégal lève encore 40 milliards de FCFA

Le Sénégal a levé 40,759 milliards de FCFA sur le marché financier de l’UMOA.

Macky Sall uemoa

Le Trésor Public du Sénégal a levé ce 3 février 2023 sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) un montant de 40,759 milliards de FCFA (69,291 millions de dollars). Ce, à l’issue de son émission simultanée d’adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) de maturité 12 mois et d’obligations assimilables du trésor (OAT) de maturité 3 ans.

Le montant mis en adjudication par l’émetteur était de 40 milliards de FCFA. Au terme de l’opération, les investisseurs lui ont proposé des soumissions globales de 51,759 milliards de FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication.

Pour un montant de 40 milliards mis en adjudication, les soumissions globales ont atteint 51,759 milliards de francs CFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 101,90 pour cent, précise l'agence régionale d'appui à l'émission et à la gestion des titres dans l'UEMOA, l'Union économique et monétaire ouest-africaine.

Ces résultats confortent la qualité de la signature du Sénégal et l’appréciation positive des politiques publiques, par les investisseurs. Cette intervention a été réalisée avec la collaboration de l’Agence UMOA-Titres et de la BCEAO.

Rappelons que la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor du Sénégal avait levé ce 21 décembre 2022 sur le marché financier de l’UEMOA un montant de 17,099 milliards de FCFA à l’issue d’une émission d’obligations de relance du trésor de durée 3 ans et 5 ans.

ADVERTISEMENT

Il a été répertorié des soumissions globales de 30,299 milliards de FCFA. Le montant global mis en adjudication était de 25 milliards de FCFA. Ce qui donne un taux de couverture du montant mis en adjudication de 121,20%. Le montant des soumissions retenues s’élève à 17,099 milliards de FCFA et celui rejeté à 13,200 milliards de FCFA. Ce qui donne un taux d’absorption de 56,43%.

Les investisseurs dont les soumissions ont été retenues se retrouveront avec un rendement moyen pondéré de 5,27% pour les obligations de 3 ans et 5,65% pour celles de 5 ans. Le remboursement du capital interviendra le premier jour ouvré suivant la date d'échéance fixée au 22 décembre 2025 pour les obligations de 3 ans et au 22 décembre 2027 pour celles de 5 ans.

Le paiement des intérêts se fera annuellement sur la base du taux d'intérêt fixé de 5,10% pour les obligations de 3 ans et 5,50% pour celles de 5 ans et ce, dès la fin de la première année.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT