Wari: Kabirou Mbodj dans le dur

Les déboires ne finissent pas pour Kabirou Mbodj.

Kabirou-Mbodj

Deux (2) milliards, c'est la somme que réclame la société Tap Tap Send au Directeur Général de Wari, poursuivi pour abus de confiance. La chambre Correctionnelle de Dakar a jugé l'affaire qui oppose Wari et "Tap Tap Send", société qui a son siège social en Grande-Bretagne et qui évolue dans le secteur du transfert d'argent.

En effet, il résulte des faits que l'entreprise Tap Tap Send pour bénéficier de la plateforme Wari avait signé un contrat avec ce dernier. Dans le contrat, le client devait constituer un dépôt en référencement des opérations de ses clients et les sommes non utilisées devraient être restitués au client à sa demande. Celle-ci a été faite et Wari n'a pas remboursé ce montant.

M. Simon, à partir de ce moment, a requis l'abus de confiance et s'est constitué. Le procureur a requis une application de la loi. Quant à la défense, les avocats ont fait des observations sur la réparation, mais le tribunal lui a rappelé que les exceptions sont réservées au prévenu qui n'a pas comparu à la barre. L'affaire a été mise en délibéré jusqu'au 8 septembre prochain.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn