'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

La maison de production Evenprod a encore tapé fort. Après le grand succès de "Cœurs Brisés", Ibou Gueye et sa team nous reviennent avec une nouvelle production "Bété Bété" qui retrace l'histoire des castes au Sénégal.

Bété Bété

Ils nous ont habitué aux séries sensationnelles. Mais avec cette nouvelle production, Evenprod a touché un sujet très sensible. Il s'agit des problèmes de castes qui affectent la société sénégalaise.

"Bété Bété raconte l’histoire de familles profondément marquées par les legs du sang. Respectivement Guéér et Teug, Alkali Sall et Makhoudia Tall sont amis intimes de longue date. Une amitié à l'épreuve des préjugés... Certaines considérations autour des castes rendent impossibles des amours à l’instar de l’idylle de jeunesse entre Alkali et Daba Thiam. Diouma, fille non reconnue par Alkali, est née de cette relation. Suite à cela, Ndiaga Thiam, père très conservateur de Daba, nourrit une colère viscérale vis-à-vis d’Alkali. Tenant à sa lignée, Marème Sall, épouse d'Alkali refuse de se familiariser avec les Gnégnos. De son côté, Makhoudia Tall doit gérer un ménage polygame avec deux épouses respectivement Teug et Guéweul. Ainsi donc, la série Bété-Bété parait comme un reflet de la société sénégalaise sous ses diverses coutures", lit-on sur la description.

Dès le premier épisode, la série a suscité une grosse polémique à cause de certaines scènes qui ont heurté la sensibilité de certains. Après la bande-annonce, les Sénégalais ont été excités de revoir Sanekh, Soumboulou, Aladji et Mandione Laye sur le petit écran.

ADVERTISEMENT

On note également la participation de grandes stars du cinéma sénégalais comme Amy Collé, Ndeye Ndiaye, Badiène entre autres. Même l'animateur Dj Kheucha de la 2Stv s'est reconverti en acteur dans cette série.

Mais en visionnant le premier épisode, certains internautes ont fortement critiqué le personnage de l'actrice Soumboulou. Celle qui incarne le rôle de Marème a tenu des propos crus envers la communauté de Teugue ou forgerons allant jusqu'à les traité de moins que rien. Ce qui a soulevé un débat houleux sur les réseaux sociaux.

Certains internautes reprochent à Evenprod de réveiller de vieilles histoires qui ont marqué nos coutumes. Tandis que d'autres applaudissent et saluent le travail de la maison de production qui pointe du doigts les réalités de notre société.

C'est le cas de cette jeune fille qui répond aux critiques négatives.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT