Clash polémique contre Ngaaka Blindé: le groupe Akhlou Brick s'explique

Le clash entre Ngaaka Blinde et le groupe de rappeur mbourois Akhlou Brick continue de défrayer la polémique. Dans un live avec l'animateur Pape Sidy Fall, Dayza revient sur la polémique qu'à susciter leur dernier clash contre Ngaaka Blinde.

Akhlou Brick

Après la réplique sanglante de Ngaaka Blinde au "Nokhou national" de Akhlou Brick, les rappeurs Mbourois avaient servi une réponse de feu à King Baba. Leur dernier son "Mbaye Pétaw" a enflammé la toile surtout avec leur reprise qui est devenue un hit sur la toile.

Mais certaines paroles de ce clash ont suscité une vive polémique. En effet, certains chroniqueurs du Hip Hop jugent que le groupe Akhlou Brick est allé trop loin en touchant la fertilité de Ngaaka Blindé. En effet dans un passage de leur chanson Ara dixit: "Ngaaka 2 ans amo dome".

Des propos qui ont été mal interprétés selon Dayza qui a pris la parole pour s'expliquer. Dans un live avec Pape Sidy Fall, le rappeur a saisi cette occasion pour éclairer la lanterne des Sénégalais.

ADVERTISEMENT

"On ne s’est jamais moqué de Ngaaka Blindé parce qu’il n’avait pas encore d’enfant. À vrai dire Ara a porté un bébé parce qu’il voulait montrer qu’il n’avait pas le temps" explique. De plus, ajoute-t-il, "moi qui suis encore célibataire je ne peux pas me permettre de me moquer de celui qui n'a pas encore d'enfant alors que je ne sais même pas si j'en aurais".

Toutefois, Dayza s'est permis de donner quelques conseils à son concurrent. "Je demande à Ngaaka de revoir sa communication. Dans une de ses sorties, il a déclaré que j'étais un figurant d’Ara et que j'étais en train d'hypothéquer ma carrière. Je lui rappelle qu'entre Ara et moi, on est un et indivisible", termine-t-il.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT