Kaba Diakité, présumé chef du 'Commando Pastef', fut le mari de Queen Biz

Le 28 mars 2023, la justice sénégalaise annonçait avoir arrêté des membres d'un groupe visant à « semer le chaos et l'insurrection » dans le pays pour « empêcher » le procès, à Dakar, de l'opposant Ousmane Sonko, poursuivi en diffamation par le ministre Mame Mbaye Niang. Parmi eux, figure Kaba Diakité, un ancien militaire et ex-mari de la chanteuse sénégalaise Queen Biz.

Queen Biz et Kaba Diakité

Mouramani Kaba Diakhité est présenté comme le cerveau du groupe appelé « commando Pastef » qui prévoyait des actes subversifs le 30 mars en marge du procès en diffamation qui oppose Mame Mbaye Niang à Ousmane Sonko. Celui qui est poursuivi pour « association de malfaiteurs, tentative d’assassinat, acte de violence, acte à compromettre la sécurité publique et autres chefs », entretenait une relation amoureuse avec Queen Biz. Il fut son mari, selon des sources concordantes.

Toutefois, depuis son arrestation, la chanteuse Queen Biz n’a pipé mot sur cette affaire. L’artiste continue à mener ses activités. Selon le procureur général, Ibrahima Bakhoum, Kaba Diakité et ses complices prépareraient des actes de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles graves.

À Tambacounda où il a vu le jour en 1973, les populations se disent surprises par les accusations contre celui qu’elles considèrent comme un homme affable, un travailleur hors pair qui est allé chercher fortune aux États-Unis avant de venir s’installer à Dakar, aux Parcelles-Assainies où il a investi dans l’hôtellerie et créé beaucoup d’emplois.

Monogame, Mouramani est rentré au bercail au début des années 2000, suite à l’appel du président Wade qui avait demandé aux fils et filles du Sénégal de rentrer au pays y investir. Mouramani a fréquenté l’école Batou Diarra (ex-Régionale de Tambacounda). Après des études qui n’ont pas abouti, il est parti s’installer à Dakar avant d’émigrer au Pays de l’Oncle Sam.

ADVERTISEMENT

Ses amis d’enfance le décrivent comme un homme effacé, mais d’une générosité débordante, comme son défunt papa Kabiné Kaba Diakité qui a passé sa vie à aider les populations de Tambacounda en situation difficile.

Pour rappel, Mouramani Diakité a été arrêté le 14 mars dernier, dans l’enceinte de l'hôtel « Les Ambassades ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT