La popularité de Will Smith au plus bas

Plus de quatre mois après la gifle de Will Smith à Chris Rock durant la cérémonie des Oscars, la star de Bad Boys continue de subir les conséquences de son accès de violence.

Will Smith at the Oscars

Un scandale qui a laissé des traces. Plus de quatre mois après la gifle de Will Smith à Chris Rock durant la cérémonie des Oscars, la star de Bad Boys continue de subir les conséquences de son accès de violence. Lors de la célèbre remise des prix américaine, l’acteur de 53 ans était monté sur scène pour frapper Chris Rock, vexé par une blague de l’humoriste sur son épouse Jada Pinkett Smith. Même s’il a présenté ses excuses dès le lendemain, l’interprète du Prince de Bel-Air a vu Hollywood lui tourner le dos : il a été banni de l’Académie des Oscars et ses projets en cours ont été annulés.

Après la gifle de Will Smith, sa réputation professionnelle n’est pas la seule à en avoir pris un coup. Celui qui était l’un des acteurs les plus populaires aux Etats-Unis n’a plus trop la cote auprès du public non plus. Variety a analysé les « Q Scores » du comédien, un indice quantifiant la popularité des stars hollywoodiennes. Mesuré deux fois par an, il est déterminé en janvier et juillet à partir d’ un sondage réalisé sur 1800 consommateurs américains. Et les chiffres ne mentent pas, la cote de popularité de Will Smith a plongé depuis son accès de violence contre Chris Rock. Avant les Oscars 2022, la star d’Independance day était constamment classée dans le top 5 des 10 acteurs les plus appréciés. Mais entre l’enquête de janvier pré-Oscars et celle de juillet post-gifle, les opinions positives sur Will Smith sont passées de 39 à 24 %. Un déclin considérable et fulgurant. Le pourcentage d’opinions négatives le concernant a au contraire plus que doublé, passant de 10 à 26 %.

Will Smith n’est d’ailleurs pas le seul impacté par sa gifle. La réputation de son épouse Jada Pinkett Smith a aussi sombré. Déjà très bas, son pourcentage d’opinions positives a chuté de 13 à 6 %. Et 44 % des sondés la voient aujourd’hui sous un angle négatif, contre 29 % auparavant. Selon Variety, les chiffres indiquent que ce sont surtout les femmes et les personnes non-noires qui se sont détournées de Will Smith, les hommes et personnes de couleur ayant été plus indulgents avec l’acteur. La réputation de Chris Rock n’a en revanche pas été touchée par l’événement. La gifle de Will Smith a même permis à l’humoriste de se faire connaître d’un plus grand nombre d’Américains. 84 % des sondés savent aujourd’hui qui il est, contre 66 % lors de l’enquête de janvier. C’est peut-être pourquoi, quatre mois après, Will Smith continue de faire amende honorable.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Carnet rose: L'actrice Katy Chimère Diaw est devenue maman

Carnet rose: L'actrice Katy Chimère Diaw est devenue maman

Conseil de discipline:Me Abdy Nar Ndiaye dément toute convocation

Conseil de discipline:Me Abdy Nar Ndiaye dément toute convocation

Vaste arnaque à Free : des millions volés, le faux directeur arrêté

Vaste arnaque à Free : des millions volés, le faux directeur arrêté

Prix Nobel de médecine: le Suédois Svante Pääbo primé

Prix Nobel de médecine: le Suédois Svante Pääbo primé

Le séjour carcéral de Kalifone prolongé

Le séjour carcéral de Kalifone prolongé

Passeports diplomatiques : l'ex-dircab de Macky Sall à la barre

Passeports diplomatiques : l'ex-dircab de Macky Sall à la barre

Pleurs et peur au Faso [Opinion du Contributeur]

Pleurs et peur au Faso [Opinion du Contributeur]

Thiès : les journalistes formés sur les règles du Handball

Thiès : les journalistes formés sur les règles du Handball

Derby de Manchester :Ronaldo est resté sur le banc « par respect », selon son entraineur

Derby de Manchester :Ronaldo est resté sur le banc « par respect », selon son entraineur