Magal de Touba: le 'yobal' de Pawlish Mbaye aux filles de Dakar

Le grand Magal de Touba sera célébré ce lundi 4 septembre. A quelques jours de la commémoration du départ en exil au Gabon du fondateur du mouridisme, l'artiste Pawlish Mbaye s'est adressé aux jeunes filles qui quittent Dakar pour rejoindre la fille sainte.

Pawlish

Et ce n'est pas pour les jeter des fleurs, mais plutôt les assénait ses quatre vérités.

Dans exactement six jours, Touba sera le lieu de convergence des fidèles mourides qui vont rallier la ville sainte pour célébrer le grand Magal.

Le comédien Pawlish Mbaye qui n'a pas sa langue dans la poche a tenu à adresser un message aux fidèles surtout aux femmes. Ces dernières qui sont souvent sujettes de critiques lors de cet évènement religieux ont eu droit à un rappel par rapport aux comportements, aux habillements malsains à bannir à Touba.

ADVERTISEMENT

Et Pawlish Mbaye s'est chargé de la tâche. Au micro de l'animateur Mbaye Lambar, le comédien a sévèrement critiqué le comportement de certaines filles.

"Les filles de Dakar ont une mauvaise influence sur les hommes de Touba. Ces derniers se laissent facilement berner à cause du complexe qu'ils développent envers ces filles de Dakar", déplore-t-il.

A ces filles, il leur rappelle que le Magal est un évènement religieux qui appartient à Serigne Touba. Et non un moment de folklore ou un lieu de dévergondage. " Lorsque les filles quittent Dakar, on a l'impression qu'elles vont à une sortie. Elles emportent de grosses valises avec à l'intérieur de la chicha et du volet. Leur seul et unique but est de séduire les maris des autres", révèle-t-il.

Pawlish Mbaye n'a pas épargné les petits-fils de Serigne Touba dans son discours. Il leur demande d'être plus ferme avec ses filles et d'imposer des limites à leurs invités.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT