Magali Berdah réclame une folle somme à Booba

Dans l'épisode en cours de la saga judiciaire opposant Booba à Magali Berdah, la manager d'influenceurs, cette dernière réclame désormais une somme colossale de 30 millions d'euros au rappeur.

Magali Berdah réclame 30 millions d’euros à Booba

Dans un communiqué, la société Shauna Events, dirigée par Berdah, annonce une action en justice contre Elie Yaffa, plus connu sous le nom de Booba, cherchant réparation pour les préjudices subis.

Les allégations de Berdah reposent sur ce qu'elle décrit comme une « campagne monstrueuse de dénigrement et de déstabilisation » orchestrée par le rappeur, avec pour objectif ultime la destruction totale de sa personne et de sa société. Elle l'accuse également d'avoir déclenché des « opérations massives de harcèlement » à son encontre, pointant du doigt la « publication de montages dénigrants » et la « prolifération de menaces ». Ces actions, selon Berdah, ont conduit à la fuite de talents et de clients de son agence d'influence.

Malgré ces allégations graves, Booba ne semble pas ébranlé par les accusations. Sur Twitter, il a répondu avec un simple « Fou rire » en relayant le communiqué de Magali Berdah.

L'affaire promet d'évoluer dans les prochains épisodes de cette confrontation médiatique et judiciaire entre les deux personnalités.

ADVERTISEMENT

Le rappeur français poursuit sa croisade contre les dérives du secteur. Après avoir vivement critiqué les dérives du monde des influenceurs, Booba a pris l'initiative de transformer le secteur de l'intérieur. Son dernier projet, une agence d'influenceurs baptisée "Starting Blok", a été officiellement annoncé le jeudi 9 novembre. En partenariat avec son manager Anne Cibron et Claire Dabrowski, ancienne directrice du développement pôle Influence chez Webedia, Booba a pour ambition de réunir des « talents urbains » évoluant dans des domaines tels que les sports urbains, le street art ou le stand-up.

La singularité de Starting Blok réside principalement dans son engagement « éthique ». Sur Twitter/X, ils présentent le collectif comme « un groupe influent et responsable ». Dans un tweet, Booba assure que les influenceurs affiliés à Starting Blok seront « unis autour d'une charte éthique ».

Cette initiative vise clairement à rompre avec certaines pratiques largement critiquées dans le secteur. Booba, aux côtés de nombreux autres acteurs, a dénoncé des pratiques telles que les placements de produits non déclarés, la promotion de produits de qualité douteuse, voire interdits, ainsi que des cas avérés d'escroqueries. Ces dérives ont été régulièrement pointées du doigt par les internautes et ont même conduit à l'adoption d'une nouvelle législation visant à mieux encadrer le secteur des influenceurs.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT