Danse sensuelle, tenue sexy : Le nouveau clip de Pagaye Mbaye risque la censure

La nouvelle vidéo du chanteur Pagaye Mbaye risque de faire un tollé. Déjà, le teaser du clip "naka sa duguda" qui a été dévoilé au public, suscite une grosse polémique sur la toile. La raison, la vulgarité des danseuses dans ce clip.

Pagaye-Mbaye-Clip

Après une longue absence sur la scène musicale, le jeune chanteur Pagaye Mbaye dévoile le teaser annonçant la sortie de son single "Naka Sa duguda". Mais à peine sortie, cette vidéo fait des fureurs sur les réseaux sociaux. Les pas de danses sensuelles et osées des danseuses dans ce clip choquent les internautes qui interpelle l'Ong Jamra pour une censure de cette vidéo avant même la sortie du clip officiel.

"Naka sa duguda", une chanson très rythmée de Pagaye Mbaye avait déjà fait le tour du net avec les challenges. Les sénégalais l'avaient validé par l'ambiance et le mbalax pur et dur qu'on y retrouve, parfait pour faire bouger et divertir.

Mais dans cette vidéo publiée depuis hier, on y voit des danseuses aux formes généreuses se déhanchaient aux rythmes du son dans un leumbeul endiablé. Le plus choquant dans cette vidéo, c'est l'habilement sexy des danseuses accompagné d'une danse osée et vulgaire à la limite.

ADVERTISEMENT

Un clip qui risque la censure

Depuis la sortie du teaser "naka sa duguda", les sénégalais choqués par la vulgarité des pas de danses, interpellent la responsabilité de l'Ong Jamra. Ils s'attendent à ce que le vice-président de cette association islamique qui lutte pour la défense des valeurs au Sénégal, agit en interpellant le CNRA pour une censure de ce clip.

Pagaye Mbaye, un ambianceur

Pagaye Mbaye est un chanteur très aimé par les jeunes. Son style musical est un peu particulier et ses chansons très rythmées. "Nay nekh", "naka sa duguda", "thiouboukh", "nama ray", "dugnouko bokk", rien que les titres de ses chansons annoncent les couleurs d'une bonne ambiance.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT