Une histoire de Talibés !

Doomi Gaïndé EP. 15 / Ndiagane (Johnson Traoré)

Doomi-Gainde---Ndiagane

Il y a 46 ans entre les deux images. La première vient d'un film de M. Johnson Traoré "Njangaane" produit en 1975, l'autre est tirée de l'épisode 14 de Doomi Gaïndé produit en 2021. Si le même thème est abordé malgré 40 ans de décalage, c'est parce qu'il y a peu d'évolution pour ne pas dire que rien a changé.

Le Cinéma Africain doit avoir un but spécifique. Sembène Ousmane revenait sur cette idée :《 Le cinéma africain doit avoir une pédagogie, être une école du soir, ce dont le cinéma occidental peut peut-être se dispenser. 》Le drame en est qu'aujourd'hui, une grande partie de nos séries est dépouillée d'originalité et rejoint les canaux de ce Cinéma occidental qui souvent préfère vendre du rêve.

La série Doomi Gaïndé s'inscrit dans cette pensée de Sembène Ousmane même si les formes de production et les réalités sont différentes. L'épisode 15 peut être une illustration ! D'emblée, revenons sur l'histoire de ce talibé Samba.

L'histoire entretient des similitudes avec le film de Johnson Traoré. Dans les deux cas, le marabout est à l'origine du décès du talibé. Il y a toujours cette forme d'exploitation que subissent les talibés. Deuxièmement, Mame Ass Seck emboîte le pas à Johnson Traoré. Dans Ndiangane, après l'accident du talibé, le chauffeur sort la phrase suivante《 Je vais rater ma réunion 》comme si la vie du talibé comptait pour du beurre. La même démarche est reproduite dans Doomi Gaïndé, plus de 40 ans après ! En effet, dans son discours, Bouba s'intéresse beaucoup plus à la reprise de la compétition qu'à la mort du Talibé Samba. Dans les deux cas, il y'a un mépris entretenu pas la《bourgeoisie》vis à vis des mendiants.

Pour finir, cet épisode revient sur un problème récurrent au Sénégal : les hôpitaux. Cet épisode revient sur ces maux. Beaucoup de gens ont perdu la vie suite à des négligences. Cet épisode parait donc comme un plaidoyer. Encore une fois, grand merci aux producteurs de la série qui ont porté la voix des masses populaires à l'écran. D'habitude dans les séries, le malade est dans une clinique, à l'aise contrairement au vécu du sénégalais Lambda.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La liste des bagages interdits à bord du TER

La liste des bagages interdits à bord du TER

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Voyages et loisirs

Tapha Tine vs Boy Niang 2: L'arène nationale retient son souffle!

Tapha Tine vs Boy Niang 2: L'arène nationale retient son souffle!

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Sorcellerie : voici le top 5 des pays les plus mystiques d'Afrique

Sorcellerie : voici le top 5 des pays les plus mystiques d'Afrique

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Afrique de l'Ouest : Plus de 300 jeunes partent travailler en France grâce à Euro Placement !

Afrique de l'Ouest : Plus de 300 jeunes partent travailler en France grâce à Euro Placement !