Le baye fall, entre identité et cliché [Opinion du contributeur]

Cette communauté musulmane du Sénégal ayant pour précurseur Cheikh Ibrahima Fall ne cesse de subir une certaine stigmatisation dans la société en question.

baye-fall

...

Leur adoration reposant fondamentalement sur le Khidma ( Travail au profit du Cheikh ) et le Zikr tout en s'abstenant aux cinq prières quotidiennes et au jeûne suscite de très grandes contestions de la part des oulémas.

C'est ainsi qu'a commencé son rejet par la société.

Ses adeptes ne sont parfois pas du tout considéré pour musulman. Autrefois c'était très difficile de se retrouver en mariage avec une personne issue d'une communauté autre que Mouride quand on est baye fall.

Il arrivait aussi de se faire expulser de son domicile familial quand un jeune commençait à divulgué son intérêt à ladite communauté.

Dans pareil cas ce jeune recevait l'accueil de ses condisciples très courtois.

Le baye Fall est cependant vu par notre société comme une personne très agressive, dépourvue de valeur.

Ce personnage parfois très robuste trainant dans les rues sans aucune courtoisie, des habits très sales, une chevelure à l'image des rastas et a la démarche rigoureuse se fait esquiver par crainte de subir quelconque violence.

Figurez vous que cet accoutrement ne fait pas le baye fall.

Si nous repartons à ses origines, le baye fall orthodoxe était à l'image de Mame Cheikh Ibra Fall.

Apres son acte d'allégeance au cheikh, il recevait formellement le ndiguel (ordre) du Cheikh qui déterminait ce qui devrait l'attendre comme mission. Les premiers talibés (disciples) se retrouvaient dans ce qu'on appelle une daara. Une entité destinée a former et faire travailler ses membres au profit du Cheikh.

Dans cette formation la spiritualité n'était pas négligée.

C'est comme ca qu'au sortir de la daara, le baye fall se voyait comme une personne très mure.

Il est à présent apte à s'intégrer dans la société car ayant déjà eu un savoir faire lui permettant d'aller très loin.

Il n'était pourtant pas obligé de remettre les mêmes accoutrements que ceux de la daara si sa nouvelle aventure professionnelle ne le lui permettait pas.

Son comportement ne sera point remis en cause car ayant été inculqué des valeurs musulmanes pures à travers la tarbiya (éducation spirituelle).

Très utile à la société, il est dès lors l'homme très sollicité. Parfois polyvalent il ne renoncerait à aucune requête rien que pour servir. C'est la raison pour la quelle qu'il est très coutumier de voir quelqu'un se faire identifié baye fall car étant très disponible au service des autres.

A suivre…

-------------

Pulse Contributors est une initiative visant à mettre en évidence diverses voix journalistiques. Les Contributeurs Pulse ne représentent pas la société Pulse et contribuent en leur nom propre.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire