Administration territoriale : Macky Sall revoit les salaires à la hausse

Après les enseignants, les agents de santé et les forces de défense et de sécurité, le chef de l’Etat a procédé à une revalorisation salariale des agents de l’administration territoriale.

Macky Sall

Macky Sall a décidé de procéder à la hausse des salaires de l’administration territoriale suite à une requête formulée au cours d’un entretien avec les administrateurs civils à la gouvernance de Tamba, à l’occasion du dernier « daaka » de Médina Gounass.

Ce jour-là, il a été informé au chef de l’Etat que les gouverneurs, préfets et sous-préfets, derrière leur tunique austère, vivait un mal-profond comparé à la situation des agents des douanes et des impôts…

Cette hausse passe de 75.000 FCFA pour les adjoints aux sous-préfets à 150.000 FCFA aux gouverneurs. Dans le détail, les gouverneurs, auront un surplus de 500.000 Fcfa contre 400.000 FCFA pour les préfets et 300.000 FCFA pour les adjoints aux gouverneurs. Les sous-préfets et adjoints aux sous-préfets auront une hausse de 75.000 FCFA sur leurs salaires.

Il faut souligner qu’il y a un grand écart entre l’augmentation des salaires des sous-préfets et celle des gouverneurs. Ce qui a suscité une colère chez les sous-préfets.

À signaler outre leurs salaires, les gouverneurs, préfets et sous-préfets sont logés et ils ne paient ni eau, ni électricité.

ADVERTISEMENT

Pour les forces de défense et de sécurité, les hausses vont de de 75.000 à 400.000 FCFA.

D’une augmentation de 100 000 FCFA au minimum à près de 350 000 FCFA au maximum en fonction des grades, l’État a fait des efforts considérables en faveur des enseignants.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT