DAF : Les données de 6,6 millions d’électeurs sénégalais non-sécurisées

Grosse alerte de sécurité à la Direction de l'Automatisation des Fichiers (DAF), les informations concernant des millions de sénégalais vulnérables aux attaques informatiques et à d'éventuelles pertes de données.

raisons-adopter-logiciel-securite-informatique-T

Les experts en charge de l’audit du fichier électoral avertissent les autorités sénégalaises d’une éventuelle perte des données personnelles des élections. Selon la Mission d’audit, ces données stockées dans la machine de la Direction de l’automatisation du fichier ne sont pas cryptées. Et cela exposerait la DAF à d’éventuels risques de perte, de vol ou d’endommagement de ses machines et, par conséquent la perte des données des électeurs au motif qu'elles ne sont pas cryptées, alerte la Mission d’audit. A signaler que lors de la dernière Présidentielle, le fichier comptabilisait quelque 6,6 millions d’électeurs dans le pays.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn