Encore un manifestant tué par balle à Bignona

Le bilan macabre s'allonge en Casamance.

Bignona, 09 février 2021 - Manifestations en soutien au leader de PASTEF Ousmane Sonko

La ville de Bignona qui a enregistré la première perte en vie humaine, hier, pendant des manifestations, a renoué avec la mort. Un décès supplémentaire y a été déploré aujourd’hui, lors d’événements sanglants qui ont également causé une dizaine de blessés.

En effet, Famara Goudiaby né en 1998 vient d'être abattu par balles a Bignona. Il a été touché au bas ventre, ce qui porte le bilan à 6 morts liés aux protestations.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn