Gorée: la place de l’Europe devient place de la liberté et de la dignité humaine

Le Conseil municipal de Gorée a décidé de rebaptiser la Place de l’Europe, Place de la liberté et de la dignité humaine ‘’face à la vague de violence raciale dont la communauté noire et afrodescendante est régulièrement victime"

Gorée: la place de l’Europe devient place de la liberté et de la dignité humaine

’’Le Conseil municipal de l’île de Gorée a adopté à l’unanimité le projet de délibération portant changement de dénomination de la Place de l’Europe qui devient la nouvelle Place de la Liberté et de la dignité humaine’’, indique le communiqué rendu public à l’issue d’une réunion tenue samedi à la mairie de Gorée.

L’inauguration de la ‘’Place de l’Europe’’ rénovée, sur l’Ile de Gorée, symbole de la traite négrière au large de Dakar, avait suscité en 2018 une levée de boucliers d’associations, qui réclamaient qu’elle soit rebaptisée. Cette place a été inaugurée une première fois en 2003.

Selon le Conseil municipal, ’’cette mesure fait partie des actions importantes décidées par la municipalité de Gorée, site remarquable de la mémoire de la Traite et de l’esclavage des noirs pendant 4 siècles et classé à ce titre Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1978 en réponse à la persistance des actes de racisme et de violence dans le monde’’.

’’Face à la vague de violence raciale dont la communauté noire et afrodescendante est régulièrement victime (dont la dernière en date a coûté la vie à George Floyd (…), la communauté de l’île mémoire veut être à l’avant-garde du combat pour l’éradication totale et définitive de toutes les formes de racisme, particulièrement celles dirigées contre les personnes de Race noire (….)’’, soulignent les élus de Gorée dans le communiqué publié sur le site goreenews.

Selon le Conseil municipal, cette action s’inscrit ’’dans une logique de mise en cohérence du Parcours de visite mémorielle de Gorée dans lequel le Pèlerinage à la Maison des Esclaves, sanctuaire de la traite transatlantique et la visite de la Place de la Liberté seront les étapes les plus importantes’’.

ADVERTISEMENT

’’C’est ainsi qu’il a été adopté le principe du déplacement de la Statue de la Libération de l’esclavage située à côté de la Maison des Esclaves vers la nouvelle Place de la Liberté’’, explique l’instance.

Des manifestations d’hommage à George Floyd et à toutes les victimes de crimes raciaux contre les personnes noirs ou afrodescendantes seront organisées avec le concours d’artistes Sénégalais de renom en marge de la cérémonie d’inauguration de ladite place, annonce t-on.

Le communiqué signale qu’un comité scientifique comprenant outre des membres du Conseil Municipal, des intellectuels artistes et représentants de l’autorité étatique, des

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

ADVERTISEMENT