« Si j’avais à m’adresser au peuple sénégalais relativement à la question des lieux de culte, j’aurais dis ceci : l’évolution de l’épidémie dans le pays est très inquiétante comme en témoignent les données que nos services travaillent à recueillir et à analyser sans relâche. Le taux de positivité est encore trop élevé, les décès s’accumulent et les pris en charge à l’extérieur des hôpitaux augmentent trop rapidement, même si par la grâce de Dieu et la ténacité de notre personnel médical, il y a beaucoup de guéris. Personne ne doit se croire à l’abri d’une contamination.

De ce fait, la réouverture des lieux de culte que nous souhaitons tous dans les meilleurs délais pourrait être envisagée en début juin inchaa Allah. En effet, nous espérons qu’à cette échéance, inchaa Allah, l’évolution de l’épidémie sera plus favorable qu’elle ne l’est au moment où je vous parle. Aussi, je préfère un excès de précaution et de prudence à toute négligence qui pourrait être fatale à notre pays, que Dieu nous en préserve.

Mon gouvernement et moi-même comptons sur la prière et le soutien des chefs religieux et de leurs communautés respectives pour veiller au respect des mesures en vigueur dans l’intérêt de la nation toute entière. Les chefs religieux ont suffisamment montré leur solidarité avec les mesures de prévention édictées par mon gouvernement. Je les prie de poursuivre leurs efforts de sensibilisation à l’endroit de leurs communautés respectives. C’est avec les décideurs publics, les chefs religieux et les communautés que nous pourrons faire face efficacement à la Covid-19.

En effet, notre seul atout reste la prévention et tout ce qui va dans le sens du non respect des mesures barrières notamment l’interdiction des rassemblements, peut conduire le pays dans une situation à laquelle il pourra difficilement faire face. Dans ce cadre, je salue les efforts louables que vous êtes en train de de faire en mature de respect des mesures barrières.

Nous avons encore, avec l’aide de Dieu et sur la base du souci de la vie humaine qu’enseigne vos références sacrées, la possibilité de ne pas arriver à une situation intenable pour les femmes, les enfants et les hommes de ce pays….

Merci de votre compréhension, de votre soutien actif et de vos prières. »