Abidjan 'ivoirise' ses rues

De nombreux boulevards, avenues et rues d’Abidjan vont changer d’appellation.

Signalétique de rue - Cocody - Abidjan

Sans renier a son histoire coloniale, les noms des rues d'Abidjan auront bientôt une nouvelle identité dans la capitale économique ivoirienne. Dans un premier temps, 34 boulevards et 211 avenues de la capitale économique sont concernés. La liste a été présentée en conseil des ministres et dévoilée le 24 juillet par Bruno Koné, le ministre de la construction, du logement et de l’urbanisme, dans une longue interview à Fraternité Matin, le plus grand journal ivoirien, contrôlé par l’Etat.

Les axes concernés et leur appellation ont été retenus sur proposition d’un collège composé d’experts et de personnalités du pays « qui n’ont aucune raison d’être complaisants dans la mission qui leur a été confiée », a souligné le ministre pour se prémunir des critiques.

De nombreux observateurs n’ont toutefois pas manqué de pointer la surreprésentation d’hommes politiques dans la liste : des présidents, des opposants, des ministres (d’anciens gouvernements ou de l’actuel) et des personnalités qui ont marqué l’histoire politique, militaire, culturelle et sportive de Côte d’Ivoire. Une grande place a également été faite aux valeurs comme la solidarité, la liberté et l’hospitalité.

Les présidents français remplacés

Résultat : les présidents français Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand perdent leurs boulevards, remplacés respectivement par le premier président ivoirien, Félix Houphouët-Boigny, et l’écrivain et homme politique Germain Coffi Gadeau (sur un premier tronçon), et la première dame, Dominique Ouattara (sur un deuxième tronçon). Un acte qui suit l’avis des Ivoiriens et n’a « pas de relents politiques », assure le ministère. Le boulevard de France devient ainsi le boulevard Marie-Thérèse-Houphouët-Boigny, du nom de l’épouse du père de l’indépendance, et le boulevard de Marseille se nommera désormais le boulevard Philippe-Yacé, un des fondateurs de la république ivoirienne, qui a vécu dans cette rue.

ADVERTISEMENT

Une autre liste de 2 500 noms de rue, déjà validée en conseil des ministres, doit être communiquée dans les prochains jours, d’après le ministère de l’urbanisme. Et 5 500 autres suivront dans les prochains mois. Au total, 14 000 axes seront adressés.

Financé à hauteur de 15 millions de dollars (environ 13,6 millions d’euros) par la Banque mondiale, le projet a pour objectif de donner une adresse aux habitants et professionnels des treize communes d’Abidjan.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT