Affaire de la diplomate tabassée au Canada : les détails de l’enquête !

Nous en savons un peu plus sur l’affaire de la diplomate sénégalaise tabassée par la police canadienne.

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) enquête sur des allégations selon lesquelles une diplomate sénégalaise aurait été détenue et battue par la police de Gatineau la semaine dernière

Une affaire d’arriérés de loyers et de dégradation de logement a été à l’origine de ce différend qui a frôlé l’incident diplomatique entre le Sénégal et le Canada.

La première conseillère de l’ambassade du Sénégal à Ottawa avait été trainée devant le tribunal administratif du logement par son ancien bailleur, Michel Lemay qui l’accuse de dommages dans sa maison en plus de lui réclamer des arriérés de loyer estimés à 30 millions Fcfa soit 45.000 dollars canadiens (34.000 euros).

La diplomate sénégalaise avait pris l’appartement en location pour la période du 1er novembre 2018 au 31 octobre 2020. La maison est de type bungalow, « meublée avec goût » et dotée d’«électroménagers neufs», d’après la description de la justice canadienne.

A l’été 2019, lors de ses premières vacances à Québec après son départ, Michel Lemay apprend de son gestionnaire qu’il se pose des problèmes d’infiltration d’eau dans son appartement. « Le locateur constate que le revêtement du plancher du sous-sol est imbibé et qu’il y a de la moisissure sur les murs du sous-sol. L’assureur ayant été avisé, il envoie un expert en sinistre sur les lieux », constate le tribunal.

Celui-ci poursuit : « Le locataire doit tout de même faire appel à un plombier pour identifier la cause du sinistre. Il apparaît que c’est la façon dont la douche est utilisée qui cause tout ce dégât. En effet, le locataire ne ferme pas la porte de la douche lorsqu’il aide son fils autiste à se laver. L’eau qui coule à l’extérieur n’est pas essuyée. L’eau abîme le revêtement des murs et s’infiltre sous le plancher. »

Auditionnée, Oumou Kalsoum Sall a révélé les détails de cette affaire au retentissement mondial. Plus tard, relève la justice canadienne, il est remarqué que la maison est infestée de cafards. Quatre traitements n’y feront rien. Le mobilier n’est pas épargné. « Le mobilier est plein de cafards. Les meubles sont éraflés et égratignés. Il en manque. Tout est sale », peut-on lire dans le document qui ajoute que quatre traitements contre les nuisibles n'ont pas permis de s'en débarrasser.

On y apprend également que « le revêtement du plancher du sous-sol est imbibé et qu'il y a de la moisissure sur les murs du sous-sol ». Ce jugement fait surface après que le ministère sénégalais des Affaires étrangères a dénoncé vendredi l'arrestation de son employée, évoquant un « acte raciste », violent et commis en dépit du « statut de diplomate de la victime et de l'inviolabilité de son domicile ».

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts

Marchés publics : le FMI met en garde le Sénégal

Marchés publics : le FMI met en garde le Sénégal

Haaland n'est pas un humain, une pétition lancée pour l'exclure de la PL

Haaland n'est pas un humain, une pétition lancée pour l'exclure de la PL

Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Sommet Cedeao à Dakar : les dessous d'une annulation

Sommet Cedeao à Dakar : les dessous d'une annulation

TER : la deuxième phase livrée le 27 décembre 2023

TER : la deuxième phase livrée le 27 décembre 2023