ADVERTISEMENT

Avortement: Beaucoup de femmes vont mourir

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) révèle que trop de filles et de femmes continuent de mourir et de faire face aux conséquences négatives d'un avortement à risque.

femme-enceinte-5

.

ADVERTISEMENT

L’Oms alerte sur les avortements à risque. Une femme meurt toutes les 9 minutes d'un avortement clandestin. Environ 25 millions avortements à risque ont lieu dans le monde chaque année, la plupart dans les pays en développement. Sur ce chiffre, 8 millions d'entre eux ont été pratiqués dans des conditions dangereuses ou très risquées.

Grâce à l'étude multi pays de l'OMS et du HRP sur l'avortement, des données ont été recueillies sur plus de 23.000 femmes fréquentant des établissements de santé et présentant des complications liées à l'avortement. Alors que la plupart de ces femmes avaient des complications légères ou modérées liées à l'avortement, il y en avait encore beaucoup qui avaient des complications graves ou potentiellement mortelles, en particulier en Afrique subsaharienne.

Chaque année, 4,7 % à 13,2 % des décès maternels peuvent être attribués à un avortement non sécurisé. Dans les régions développées, on estime que pour 100 000 avortements à risque, 30 femmes meurent. Ce chiffre atteint 220 décès pour 100 000 avortements à risque dans les pays en développement et 520 décès en Afrique subsaharienne.

En Afrique, près de la moitié des avortements ont lieu dans les pires conditions de sécurité. De plus, la mortalité due aux avortements à risque pèse de manière disproportionnée sur les femmes d’Afrique. Alors que ce continent comptabilise 29% de tous les avortements à risque, il s’y produit 62% des décès dont ils sont la cause

Les articles du supplément montrent que les pays doivent agir rapidement pour s'assurer que les prestataires et les systèmes de santé puissent fournir des soins de qualité aux filles et aux femmes.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

ADVERTISEMENT