Cameroun : neuf civils tués lors d'une attaque à l’Ouest !

Des hommes à bord de motos et armés ont fait une descente dans le marché de Bamenyam. Ils ont saccagé des boutiques et tué des commerçants.

cameroun

Une attaque attribuée aux séparatistes anglophones des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest a fait au moins neuf morts, dont une femme ce mardi 21 novembre 2023 au matin. Des hommes armés ont débarqué sur la place du marché de Bamenyam dans l’arrondissement de Galim, département des Bamboutos dans la région de l’Ouest. Ils se sont attaqués aux commerçants. Neuf personnes ont été tuées, ils ont incendié au moins une dizaine de boutiques et emporté plusieurs motos.

Plusieurs personnes ont été à l’instar de deux éléments des Forces du maintien de l'ordre. Suite aux événement du 16 novembre en voilà une autre tuerie dans ce même département.Toujours des affrontements allant dans le cadre de la succession du chef du gouvernement Bagam.

Au moins deux personnes ont trouvé la mort dans ce conflit et de nombreuses autres ont été blessées, dont les Forces du maintien de l’ordre parties pour une mission de restauration de l’ordre. Par ailleurs, il y a deux semaines, les séparatistes ont attaqué des civils à Mamfs.

Ils ont aussi massacré au moins 25 civils dont 19 hommes, cinq femmes et un enfant de huit mois. Les responsables ont surpris les victimes en plein sommeil et ont incendié leurs maisons, tirant à bout portant sur des victimes qui ont réussi à s’échapper des flammes, a rapporté le porte-parole du gouvernement dans un communiqué.

Pour rappel, en août 2022 près d’une dizaine d’éléments de l’armée régulière ont été tués, de même que le 14 juillet 2021, deux gendarmes ont connu le même sort à Zavion. A Menfoung, entre le 29 et le 30 avril 2021, une attaque contre un poste militaire a fait quatre morts. Une situation devenue compliquée pour la population du Cameroun qui ne réclame que la paix.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT