ADVERTISEMENT

Ce que l’on sait de Omicron, le nouveau variant du Covid-19 plus contagieux que Delta

L’émergence d’un nouveau variant en Afrique du Sud fait peser une menace potentielle sur la planète entière, déjà aux prises avec le variant Delta. Que sait-on exactement à ce stade sur le B 1.1.529 ?

A passenger looks at an electronic flight notice board displaying cancelled flights at Tambo International Airport in Johannesburg on November 27, 2021, after several countries banned flights from South Africa following the discovery of a new coronavirus variant Omicron.

...

ADVERTISEMENT

La découverte d’un nouveau variant du Covid-19 en Afrique du Sud, potentiellement très contagieux voire capable de résister aux vaccins, inquiète la planète entière.

Pourquoi est-il inquiétant : propagation rapide et possible résistance aux vaccins ?

Le variant B.1.1.529 présente un nombre « extrêmement élevé » de mutations et « nous pouvons voir qu’il a un potentiel de propagation très rapide », a déclaré le virologue Tulio de Oliveira, lors d’une conférence de presse en ligne chapeautée par le ministère de la Santé. Son équipe de l’institut de recherche KRISP, adossé à l’Université du Kwazulu-Natal, avait déjà découvert l’année dernière le variant Beta, très contagieux.

A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l’efficacité des vaccins existants contre la nouvelle forme du virus. « Ce qui nous préoccupe, c’est que cette variante pourrait non seulement avoir une capacité de transmission accrue, mais aussi être capable de contourner certaines parties de notre système immunitaire », a déclaré un autre chercheur, le professeur Richard Lessells.

Du point de vue génétique, il possède un nombre de mutations inhabituellement élevé, dont une trentaine dans la protéine spike, la clé d’entrée du virus dans l’organisme. En se fondant sur l’expérience des précédents variants, on sait que certaines de ces mutations peuvent être associées à une plus grande transmissibilité et à une baisse d’efficacité des vaccins.

« Il faut vérifier si les anticorps produits par nos vaccins actuels fonctionnent toujours, à quel niveau ils fonctionnent et si cela empêche toujours les cas graves », explique Vincent Enouf, du Centre national de référence des virus respiratoires de l’Institut Pasteur à Paris.

Par ailleurs, le laboratoire allemand BioNTech, allié à Pfizer, attend « au plus tard dans deux semaines » de premiers résultats d’études qui permettront de déterminer si le nouveau variant détecté en Afrique du Sud est capable d’échapper à la protection vaccinale, a indiqué une porte-parole.

Ce qu’il provoque en Afrique du Sud : une augmentation « exponentielle »

A ce jour, 22 cas ont été signalés, touchant principalement des jeunes, selon l’Institut national des maladies transmissibles (NICD). Des cas ont également été signalés au Botswana voisin et à Hong Kong, sur une personne de retour d’un voyage en Afrique du Sud.

Mais déjà, « le nombre de cas détectés et le pourcentage de tests positifs augmentent rapidement », a déclaré le NICD dans un communiqué, notamment dans la province la plus peuplée du Gauteng, qui comprend Pretoria et Johannesburg. Les structures de santé doivent s’attendre à une nouvelle vague de malades dans les prochains jours ou prochaines semaines, ont mis en garde les scientifiques.

L’Afrique du Sud, officiellement pays le plus touché du continent par le virus, a connu une nouvelle hausse des contaminations ces dernières semaines. D’abord attribuée au variant Delta, cette augmentation « exponentielle » est plutôt causée par la dernière forme mutée, qui représente « une menace majeure », a déclaré le ministre de la Santé, Joe Phaahla.

La situation dans la province de Gauteng laisse craindre que ce nouveau variant soit capable de surpasser Delta. Mais ça n’est pas une certitude. « Il se peut qu’un gros événement de super-propagation lié à B.1.1.529 donne faussement l’impression qu’il supplante Delta », explique la spécialiste britannique Sharon Peacock, citée par l’organisme Science Media Centre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pawlish Mbaye intègre l'Ong Jamra, les internautes intrigués

Pawlish Mbaye intègre l'Ong Jamra, les internautes intrigués

Rapport de la Cour des comptes : la DIC enquête

Rapport de la Cour des comptes : la DIC enquête

Séisme en Turquie : le joueur ghanéen Christian Atsu sous les décombres

Séisme en Turquie : le joueur ghanéen Christian Atsu sous les décombres

Manchester risque très gros !

Manchester risque très gros !

 Show, sagnsé : Viviane Chidid casse la baraque à l'Olympia de Paris

Show, sagnsé : Viviane Chidid casse la baraque à l'Olympia de Paris

Séisme en Turquie et en Syrie : près de 1500 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : près de 1500 morts

Ils se saoulent avec du parfum 'Boul Faalé et s'entretuent

Ils se saoulent avec du parfum 'Boul Faalé" et s'entretuent

 UMOA : le Sénégal lève encore 40 milliards de FCFA

UMOA : le Sénégal lève encore 40 milliards de FCFA

CHAN : Macky offre à chaque  'Lion' 10 millions CFA et un terrain de 500 m2 à Dakar

CHAN : Macky offre à chaque 'Lion' 10 millions CFA et un terrain de 500 m2 à Dakar

ADVERTISEMENT