Détention illégale d’arme : le fils de Joe Biden, Hunter Biden, plaidera non coupable

Hunter Biden, fils du président américain Joe Biden, a annoncé qu'il plaiderait non coupable dans une affaire de possession illégale d'arme à feu en 2018. Cette nouvelle intervient alors que l'accusation affirme qu'il a menti en remplissant des formulaires pour acquérir l'arme. Il a nié une addiction qu'il a ensuite reconnue.

Hunter Biden, le fils du président Joe Biden, à la Maison Blanche, le 18 avril 2022, à Washington.AP Photo/Andrew Harnik

L'avocat d'Hunter Biden, Abbe David Lowell, a rendu public un document dans lequel il déclare que son client plaidera non coupable lors du procès à venir. Lowell a également adressé une demande au juge Christopher Burke, sollicitant la possibilité d'une comparution à distance pour Hunter Biden, qui réside en Californie, plutôt que de se rendre au tribunal au Delaware.

Hunter Biden a été inculpé dans cette affaire le 14 septembre, deux jours après le lancement de la procédure d'enquête en destitution initiée par la majorité républicaine à la Chambre des représentants contre le président démocrate Joe Biden. Les membres conservateurs du Congrès accusent Hunter Biden d'avoir profité de son nom et de ses relations pour mener des affaires controversées en Ukraine et en Chine.

Les républicains vont même plus loin en s'interrogeant sur d'éventuelles motivations cachées derrière les pressions exercées par Joe Biden, alors vice-président de Barack Obama, pour obtenir le limogeage du procureur général ukrainien Viktor Chokine en 2016. Cette éviction avait été coordonnée avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI), qui accusaient le procureur de couvrir la corruption et de saboter les réformes gouvernementales.

Hunter Biden avait précédemment conclu un accord de plaider coupable en juin avec le procureur David Weiss, couvrant à la fois des accusations de fraude fiscale et d'acquisition illégale d'arme à feu. Cet accord aurait potentiellement évité une peine de prison et un procès embarrassant pour lui-même et son père, Joe Biden.

Cependant, en juillet, une juge a émis des doutes sur la validité de cet arrangement, ce qui a finalement conduit à son annulation.

ADVERTISEMENT

Le procès de Hunter Biden suscite un intérêt accru alors que l'affaire continue de faire les gros titres et de polariser la scène politique américaine.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT