États-Unis : le baron de la drogue colombien «Otoniel» condamné à 45 ans de prison

Le chef du gang colombien Clan del Golfo, Dairo Antonio Usuga, alias « Otoniel », a été condamné mardi à 45 ans de prison par un tribunal fédéral américain à New York pour trafic de drogue.

Le barron de la drogue «Otoniel»

Extradé par la Colombie en mai 2022, il avait plaidé coupable en janvier 2023 de trafic international de cocaïne, reconnaissant avoir fait entrer plus de 96 tonnes de cocaïne aux États-Unis via l'Amérique centrale et le Mexique. La juge Dora Irizarry du tribunal fédéral de Brooklyn, à New York, a suivi les réquisitions du procureur, affirmant qu'il s'agissait « sans aucun doute de l'une des plus graves affaires de trafic de drogue » jamais présentées à cette juridiction.

  • Confiscation de 216 millions de dollars

Otoniel, 51 ans, encourt une peine de 20 ans de prison minimum à la perpétuité. Il a été condamné à 45 ans de prison pour chacun des chefs d'accusation, mais bénéficiera d'une confusion des peines et purgera donc 45 ans au total. Il avait accepté en janvier un jugement de confiscation de 216 millions de dollars.

Le ministre américain de la Justice Merrick Garland s'est félicité de cette condamnation, dans un communiqué de ses services. « Cette sentence envoie le message clair que le ministère de la Justice trouvera et fera rendre des comptes aux chefs d'organisations meurtrières de trafic de drogue qui portent atteinte au peuple américain, où qu'ils soient et quel que soit le temps que cela prend », a-t-il assuré.

ADVERTISEMENT
  • À la tête d'un des cartels les plus puissants de Colombie

Le prévenu avait reconnu en janvier que dans le cadre du « travail militaire, des meurtres ont été commis » par son organisation, formée d'anciens membres de groupes paramilitaires d'extrême droite et qui a pu compter jusqu'à 6 000 hommes. Il avait également précisé que le clan « assurait la sécurité des laboratoires et des trafiquants de drogue et prélevait des taxes » pour la cocaïne transitant par les territoires sous leur contrôle.

Otoniel était le chef d’un des cartels de la drogue les plus puissants de Colombie depuis 2012 : le célèbre El Clan del Golfo. D’après l’organisme indépendant Indepaz, il était à la tête de plus de 1 700 hommes armés et dispersés dans 237 municipalités du pays, rapporte notre correspondante à Medellin, Najet Benrabaa.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT