Gambie : une nouvelle lois pour juger les crimes commis sous Yahya Jammeh

Nouvelles avancées dans la perspective de juger un jour les crimes commis en Gambie lorsque l’ancien dictateur Yahya Jammeh était au pouvoir entre 1994 et 2017. Lundi 22 avril, l’Assemblée nationale gambienne a voté deux lois : l'une créant un bureau du procureur spécial et l'autre un mécanisme encadrant la suite du processus judiciaire.

Assemblée nationale Gambie

Il s'agit d'un pas supplémentaire vers un éventuel procès de Yahya Jammeh et de ses complices. D’après les textes de loi détaillant la création de ce bureau, le procureur sera indépendant et pourra être Gambien ou étranger. Il aura le pouvoir d’enquêter sur des crimes transmis par la Commission « vérité, réconciliation et réparations », qui avait terminé ses travaux fin 2021, et qui avait recommandé de juger l'ex-dictateur et ses fidèles.

Une partie des affaires irait devant les tribunaux ordinaires, notamment la Haute Cour et sa division criminelle spécialement créée pour se pencher sur cette époque. Les faits les plus graves seraient, quant à eux, renvoyés devant une cour hybride Gambie-CEDEAO, dont on attend encore la création.

Ces deux textes de loi établissent également un cadre juridique pour la protection des témoins, des victimes et des lanceurs d’alerte. Ils font aussi la promotion d’une culture de respect des droits humains et renforcent les obligations de la Gambie

Prochaine étape : la mise en place de la cour hybride, qui pourrait être approuvée au prochain sommet de la CEDEAO prévu en juillet prochain. Ses statuts sont en cours de rédaction. Selon une source proche du dossier, elle devrait rassembler des juges gambiens et étrangers, nommés par le président de l'organisation sous régionale après une étude des candidatures, effectuée par un comité de sélection.

La cour siègera à Banjul, la capitale gambienne, mais pourra organiser des procès dans un autre pays. Yahya Jammeh, en exil en Guinée équatoriale depuis 2017, ne sera donc pas forcément jugé en Gambie.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Kinkéliba : vertus et bienfaits de cette plante africaine

Kinkéliba : vertus et bienfaits de cette plante africaine

Ngor : une bande tombe avec 28 cornets de chanvre indien

Ngor : une bande tombe avec 28 cornets de chanvre indien

Pour vol en réunion : Ibrahim Ngom et Cheikh Fall risquent 5 ans de prison ferme

Pour vol en réunion : Ibrahim Ngom et Cheikh Fall risquent 5 ans de prison ferme

Officiel : Flick nommé nouvel entraîneur du FC Barcelone

Officiel : Flick nommé nouvel entraîneur du FC Barcelone

Senelec Maristes : un vigile meurt en plein service

Senelec Maristes : un vigile meurt en plein service

Sénégal vs RDC (Mondial Q') : les prix des billets dévoilés

Sénégal vs RDC (Mondial Q') : les prix des billets dévoilés

Annulation de la dette fiscale des entreprises de presse : il n'y a jamais eu de décret

Annulation de la dette fiscale des entreprises de presse : il n'y a jamais eu de décret

Yacine Diop (basketteuse) : j'ai été maraboutée

Yacine Diop (basketteuse) : "j'ai été maraboutée"

Meurtre du « lébou blanc » : deux suspects arrêtés

Meurtre du « lébou blanc » : deux suspects arrêtés

ADVERTISEMENT