‘Halte au massacre de la population de la bande de Gaza’ (Thierno Bocoum)

L’homme politique et ancien parlementaire, Thierno Bocoum, appelle à l’arrêt du « massacre de la population de la bande de Gaza ». Nous publions in extenso sa déclaration.

Thierno Bocoum

Israël a coupé l’internet dans la bande de Gaza pour ainsi empêcher les victimes de ses massacres de parler au monde.

Les journalistes qui essaient de diffuser des informations sur la réalité du massacre sont visés ainsi que leur famille. L’épouse, le fils et la fille du correspondant d'Al Jazeera, Wael al-Dahdouh, ont été ainsi tués par une frappe aérienne israélienne ciblant la maison familiale dans le sud de la Bande de Gaza.

Parallèlement, les médias occidentaux reviennent encore et encore sur l’attaque du 7 octobre comme pour justifier le massacre en cours d’innocents civils dans la bande de Gaza.

Face à ceux qui s’indignent en dehors du territoire palestinien, Israël fait du « shadow banning » ou bannissement furtif, en complicité avec les opérateurs des réseaux sociaux. Ce qui signifie que des contenus défendant les intérêts des Palestiniens sont sanctionnés d’une visibilité presque nulle.

Les algorithmes de plateforme comme Facebook contribuent aujourd’hui à de graves violations des droits humains en censurant tout bonnement des contenus pro-palestiniens jugés hostiles à Israël.

ADVERTISEMENT

Israël oriente les médias occidentaux qui opposent à toute personne défendant les droits inaliénables du peuple palestinien, l’argument de l’antisémitisme. Un prétexte pour terroriser, verbaliser et isoler tous ceux qui osent dire non à l’horreur qui règne dans la bande de Gaza.

L’international footballeur français Benzema est accusé d’antisémitisme, de terrorisme pour s’être indigné du massacre contre des civils dans la bande de Gaza. Ceux qui l’accusent d’indignation sélective en référence à l’attaque du Hamas qu’il n’aurait pas condamné n’ont pas voulu eux-mêmes condamner les massacres en Palestine. Et ils pensent donner des leçons dans la condamnation sélective ?

Ce monde marche par la tête. Trop d’injustices qui révoltent et radicalisent des jeunes en manque de repères.

La religion musulmane est injustement souvent utilisée comme prétexte pour justifier la radicalisation de certains jeunes alors que les injustices flagrantes à travers le monde suffisent à elles seules pour déclencher des hostilités de toute nature.

C’est écœurant de voir des dirigeants du monde se taire ou se réfugier derrière des résolutions de l’ONU qu’Israël ne respecte jamais.

L’humain doit retrouver toute sa place dans le monde actuel. Les tueries doivent cesser. Que la communauté internationale se mobilise. Que les langues se délient.

Thierno Bocoum, Président Agir

Clause de non-responsabilité : les points de vue exprimés par l'auteur ne reflètent pas nécessairement les opinions, les points de vue et la ligne éditoriale de Pulse Sénégal.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Une commission rogatoire envoyée à Dakar contre Cellou Dalein Diallo

Une commission rogatoire envoyée à Dakar contre Cellou Dalein Diallo

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Ligue 1 : Lamine Camara désigné pépite de la saison

Ligue 1 : Lamine Camara désigné "pépite de la saison"

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour  Diomaye

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour Diomaye

ADVERTISEMENT