IAAF : Lamine encore éclaboussé

Les déboires s’accumulent contre Lamine Diack-père.

Condamné à 4 ans de prison pour corruption, l’ex-président de l’IAAF est encore éclaboussé par un autre gros scandale. Selon des documents que s’est procuré le site Blast visité par Pulse.sn, l’émirat du Qatar n’a pas hésité à mettre la main à la poche pour s’offrir la compétition aux athlètes stars. Le bénéficiaire de ces commissions occultes n’est autre que l’ancien président de la fédération internationale d’athlétisme, le Sénégalais Lamine Diack. En effet, Diack père aurait perçu des “commissions occultes” dans le cadre de l’attribution en 2014 des championnats du monde d’athlétisme au Qatar. “4 500 0000 dollars ont été versés à Lamine Diack en récompense au soutien qu’il va apporter à l’Etat du Qatar pour l’organisation du Mondial 2017 d’Athlétisme”.

Le premier document, en date du 5 octobre 2011, émane du ministre de l’Economie et des Finances qatari, Youssef Hussein Kamal. Il est adressé au directeur du cabinet du prince héritier. Son contenu ne laisse aucun doute sur la raison des fonds versés au patron de l’athlétisme mondial.

Le courrier indique également que la commission «a été transférée sur le compte en dollars de la société Oryx QSI numéro 100224834, domicilié à la Qatar National Bank. »

Nasser Al-khelaifi fait le job

Le second document porte le cachet de la société Oryx QSI. Daté du 14 octobre 2011, il est paraphé par Nasser Ghanim Al-khelaifi, le président de QSI (ainsi que de la chaîne Bein Sports et du PSG)… L’homme qui fait aujourd’hui la pluie et le beau temps dans le football européen indique au directeur de cabinet du prince héritier qu’« une première partie de cette commission de Mr Liamine Diack, d’un montant de trois millions (3,000,000) de dollars américains, a été transférée sur le compte de la société PAMODZI SPORTS CONSULTING basé à Dakar – Sénégal ». Bénéficiaire ? La réponse est à la suite : « Monsieur Papa Massata Diack, adjoint et fils de Mr Liamine Diack. » Nasser Al-Khelaifi précise par ailleurs que la seconde partie de la commission sera versée dès qu’il aura reçu les instructions pour le faire.

Le 14 octobre 2011, Nasser Ghanim Al-khelaifi paraphe ce document. Objet du courrier: «commission de Mr Liamine Diack »…Ces deux documents confirment de façon retentissante les soupçons de la justice française. En mai 2019, Le Parisien révélait que Nasser Al-Khelaifi avait été mis en examen pour « corruption active ». « Le dossier ne repose sur rien », avait alors réagi son avocat, maître Francis Szpiner. L'avocat assurait que le nom de son client «n'apparai(ssai)t sur aucun document" et que « ces incriminations ne reposent sur aucun élément de preuve tangible».

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire