Inondations en Lybie : le bilan monte à près de 5.300 morts

Le bilan des victimes des crues et des inondations qui ont balayé la ville libyenne de Derna, il y a quelques jours, s'est alourdi à 5.300 morts, selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l'Intérieur du gouvernement nommé par le Parlement libyen.

5,300 morts dans des inondations après des pluies torrentielles dans l'est de la Libye  Photo AFP

Le bilan des morts ne cesse de grimper dans cette ville de l'est de la Libye, au bord de la mer Méditerranée, frappée dimanche par la tempête Daniel, où des corps enveloppés dans des couvertures jonchent les rues ou sont entassés dans des pick-ups en route vers les cimetières.

Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur du gouvernement en place dans l'est du pays, le lieutenant Tarek al-Kharraz, plus de 5300 personnes ont péri dans les inondations.

Au moins 400 étrangers, essentiellement des Soudanais et des Egyptiens, figurent parmi les victimes. Au moins 250 corps ont été retrouvés mercredi, alors que plus de 2400 personnes sont toujours portées disparues, d'après lui.

Au moins 30'000 personnes qui vivaient dans cette cité de 100'000 habitants ont été déplacées, a indiqué l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), et les incertitudes demeurent sur le nombre exact de victimes de la catastrophe vu l'important nombre de disparus.

La tempête Daniel s'est formée autour du 4 septembre, semant la mort et la destruction en Bulgarie, en Grèce et en Turquie la semaine dernière avant d'arriver en Libye.

ADVERTISEMENT

Ces tempêtes méditerranéennes qui présentent les caractéristiques des cyclones et ouragans tropicaux, appelés "medicanes" (contraction de Mediterranean hurricanes, ouragans méditerranéens), ne se produisent qu'une à trois fois par an.

Pour se former, elles ont besoin de flux de chaleur et d'humidité, qui sont "renforcés par les températures chaudes de la surface de la mer", souligne Suzanne Gray, professeur au département de météorologie de l'Université de Reading en Grande-Bretagne.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT