Le Hamas entrave le rapprochement entre Israël et l'Arabie saoudite

L'attaque-surprise du Hamas contre Israël le samedi dernier a suscité de sérieuses inquiétudes quant à la possibilité d'un rapprochement entre Israël et l'Arabie saoudite, parrainé par les États-Unis. Cette opération a remis la question palestinienne au centre de l'attention internationale et risque de saper les efforts de normalisation entre ces deux nations.

Des panneaux d'affichage montrent des portraits du prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed bin Salman (à droite) et de son père, le roi d'Arabie saoudite Salman bin Abdulaziz. AAMIR QURESHI

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait vanté les accords d'Abraham en septembre, décrivant les relations avec les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Maroc et le Soudan comme le début d'une « nouvelle ère » et suggérant une possible « avancée encore plus spectaculaire » avec l'Arabie saoudite.

Cependant, l'attaque du Hamas a compliqué la situation. Les violences actuelles mettent en lumière les nombreuses questions non résolues entre Israël et les Palestiniens, ce qui rend difficile l'ignorance de ces problèmes complexes, comme cela avait été le cas lors de la signature des accords d'Abraham.

Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a exprimé des avancées dans le rapprochement avec Israël, mais il a également insisté sur la nécessité de résoudre la question palestinienne, une priorité pour son père, le roi Salmane.

L'Arabie saoudite a adopté un discours traditionnel en condamnant les violences et en affirmant que la situation découle de l'occupation israélienne et de la privation des droits du peuple palestinien.

L'expert Aziz Alghashian, cité par l’AFP, estime que l'Arabie saoudite cherche à montrer qu'elle ne sacrifie pas son soutien aux Palestiniens pour la normalisation avec Israël. Netanyahu a également compliqué les discussions en qualifiant la situation de « guerre », ce qui rend difficile la normalisation en ces circonstances.

ADVERTISEMENT

Le soutien de l'Iran au Hamas pourrait expliquer cette attaque, car la normalisation entre l'Arabie saoudite et Israël aurait pu marginaliser la cause palestinienne. Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, estime que l'interruption des efforts de normalisation entre les deux pays aurait pu être un objectif de l'attaque du Hamas.

La réaction militaire d'Israël risque de susciter une réponse plus ferme des États arabes en raison de l'importance de la question palestinienne dans l'opinion publique. Cette escalade pourrait retarder ou refroidir les relations entre Israël et les Émirats arabes unis, voire avec l'Arabie saoudite.

Selon le sénateur républicain Lindsey Graham, ces attaques semblent avoir été délibérées pour bloquer un éventuel accord de paix entre l'Arabie saoudite et Israël, ce qui aurait été préjudiciable à l'Iran et au Hamas.

En fin de compte, l'attaque du Hamas a jeté une ombre sur les perspectives de rapprochement entre Israël et l'Arabie saoudite, remettant en question la stabilité de la région et les efforts diplomatiques en cours.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT