Le prix Mo-Ibrahim 2021 décerné à l'ancien président du Niger, Mahamadou Issoufou

Vendredi soir, à Nairobi, le prix Mo-Ibrahim 2021 a été officiellement décerné à l'ancien président du Niger, Mahamadou Issoufou, pour sa « gouvernance exceptionnelle » en Afrique.

Mahamadou Issoufou

Le prix Mo-Ibrahim 2021 a été décerné à l'ancien Président du Niger Mahamadou Issoufou. Cette récompense aurait dû être attribuée plus tôt, cette année, mais elle avait été reportée en raison de la pandémie de COVID-19.

L’ancien chef de l’État a été honoré pour sa contribution à la croissance économique et à la transition démocratique au Niger durant ses 10 années en tant que président. Dans son discours de remerciement, il a exprimé sa gratitude et a dédié ce prix au peuple nigérien.

Plusieurs personnalités avaient fait le déplacement, notamment William Ruto, le Président kényan, Moussa Faki, Président de la Commission de l’Union africaine (UA) et Amina Mohamed, Vice-Secrétaire générale de l’ONU.

Ils ont témoigné leur admiration à l'ancien président nigérien ainsi qu’à sa carrière en l'acclamant chaleureusement.

ADVERTISEMENT

Prenant la parole, Mahamadou Issoufou s’est dit inquiet du recul démocratique et les différentes crises qui secouent l’Afrique.

« Les acquis démocratiques volent en éclat avec le retour de coups d’État dont on croyait l’ère à jamais révolue, a déclaré l'ex-président. La crise en cours au Soudan vient malheureusement consolider cet acte de crise qui va de la Guinée, c'est-à-dire de l’Atlantique, à la mer Rouge. Tout se passe comme si nous sommes en panne de solutions. Tout se passe comme si nous sommes impuissants à sauver la maison qui brûle. », s’est-il désolé.

Pour rappel, Mahamadou Issoufou recevra une somme de 5 millions de dollars versée en tranches sur 10 ans, ainsi qu'une allocation annuelle de 200 000 dollars à vie. Seuls six anciens présidents africains ont reçu le prix depuis sa création en 2007, faute de candidats présentant les qualités requises par le jury.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT