Le procès Tik-tok [Opinion du Contributeur]

Le 28 septembre 2009 a été une date fatidique pour la Guinée et pour toute l’Afrique du fait d'un carnage au stade de Conakry perpétré par une armée guinéenne désorganisée et indisciplinée, dirigée par un Capitaine extraordinaire.

L'ancien chef militaire guinéen, Moussa Dadis Camara sur une photo d'archive. REUTERS/Luc Gnago

158 morts, des centaines de blessés, du traumatisme et des séquelles. Des plaies béantes. De mauvais souvenirs. Le 28 septembre 2022 quand le procès de cette tragédie s'est ouverte, on ne pouvait qu'applaudir tout en espérant un éclatement de la vérité dans la mesure où les acteurs sont tous là. Même le Capitaine Moussa Dadis Camara président d’une transition mouvementée après la mort de Lansana Conté a tenu à faire le déplacement pour « laver son honneur ».

Un grand bond en avant dans la construction d’un État de droit inexistant dans un pays en proie à une crise d’autorité et de leadership qui grippe sa marche. Alpha Condé l’opposant historique arrivé au pouvoir avec de nobles intentions a été défiguré par son obsession à rester éternellement maître de l’univers… guinéen. Le coup d’État perpétré par le Colonel Doumbouya en septembre 2020 n’a été un dés lors qu’un rappel brutal à la raison. La junte actuellement au pouvoir n’a pas encore du tout impressionné des populations longtemps traumatisées

par les excès de ses dirigeants. Doumbouya n’a pas encore convaincu nombre de Guinéens qui sont toujours d’avis que les choses ne bougent. Mais ce procès est était indispensable. Si les criminels sont condamnés et corrigés, d’autres qui seraient tentés de répéter les mêmes barbaries vont sans doute revoir leurs copies. La seule inquiétude réside dans le fait que beaucoup ne prennent pas au sérieux cette justice vu la tournure du procès tourné en dérision sur Tik-Tok... De la tragédie à la comédie.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT