Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Au moment où en Guinée et au Mali de fortes pressions pèsent sur les militaires au pouvoir, au Tchad la transition a été prolongée de deux ans. Non seulement Mahamat Déby Itno reste à la tête du pays mais il a la possibilité de participer à la future présidentielle.

Macron et Mahamat Deby Itno lors des funérailles du président Idriss Deby

Une décision prise à l’issue d'un « dialogue de réconciliation nationale » boycotté par la grande majorité de l’opposition, deux des trois plus importants groupes armés rebelles et des organisations de la société civile.

Ce qui jette le discrédit sur des mesures qui peuvent avoir des conséquences fâcheuses dans un proche avenir. Le fils d’Idriss Déby tué « au front » a beaucoup de chance de remporter la future élection dans un pays sous la coupe d’une famille depuis des décennies.

Un pays au régime militaire tenu d’une main de fer, ce qui rend du coup très difficile l’épanouissement d’une opposition souvent malmenée, mâtée et réduite à sa plus simple expression.

Malheureusement pour elle, peu de chance pour s’en sortir. Les instances sous-régionales sont restées amorphes. L’Union Africaine (UA) se précipite lentement à donner un avis ferme sur ce qui se passe du côté de Ndjamena.

La même posture a été adoptée quand il s’est agi de remplacer le défunt papa de l’actuel président auto-proclamé. On a laissé faire. Les Deby restent au pouvoir. Ils ont même été adoubés par la France.

Emmanuel Macron qui avait fait le déplacement pour assister aux funérailles de Déby-père n'avait pas jugé nécessaire de condamner une prise du pouvoir cavalière foulant aux pieds les règles les plus élémentaires de la démocratie.

C’est justement ce « deux poids deux mesures », cette inconséquence notoire, cette duplicité d’une communauté internationale paradoxale qui intrigue. Elle donne raison aux militaires au pouvoir au Mali qui poursuivent non sans raison leur chemin en dépit des vociférations.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

Pape Bouba si fier…

Pape Bouba si fier…

L'ancien président chinois Jiang Zemin est décédé à 96 ans

L'ancien président chinois Jiang Zemin est décédé à 96 ans

Elon Musk a réactivé le compte Twitter de Donald Trump

Elon Musk a réactivé le compte Twitter de Donald Trump

Retour sur les matchs de l’Angleterre contre les équipes africaines en Coupe du monde

Retour sur les matchs de l’Angleterre contre les équipes africaines en Coupe du monde

Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi

Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi

Le Sénégal capte 25,9 milliards FCFA sur le marché de l'UMOA

Le Sénégal capte 25,9 milliards FCFA sur le marché de l'UMOA