Les dessous de l'arrestation du fils de l'ambassadrice du Niger en France

Idrissa Kané, directeur général de la Poste du Niger, est mêlé à une affaire de détournement présumé de fonds publics.

Niger

Le fils de l'ambassadrice du Niger en France a été arrêté à Niamey, a déclaré mercredi à l'AFP la diplomate, Aïchatou Boulama Kané, qui occupe toujours son poste en dépit de la décision des auteurs du coup d'État au Niger de mettre "fin" à ses fonctions. Son fils arrêté, Idrissa Kané, directeur général de la Poste du Niger, est mêlé à une affaire de détournement présumé de fonds publics, traitée par la Haute autorité de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées (Halcia).

Il n'était pas établi dans un premier temps si son arrestation était liée à ce dossier ou à l'attitude de défiance de sa mère à l'égard des militaires ayant renversé le président Mohamed Bazoum il y a deux semaines. Jeudi soir, le régime militaire à Niamey avait annoncé mettre "fin" aux fonctions d'ambassadeurs du Niger en France, aux Etats-Unis, au Nigeria et au Togo. Dès le lendemain, Mme Kané déclarait à l'AFP être "toujours l'ambassadrice du président légitime Mohamed Bazoum".

La notification des putschistes "de mettre fin à (mes) fonctions, je la considère comme nulle et non avenue, elle a été prise par un pouvoir illégitime, je suis l'ambassadrice du Niger en France", avait dit la diplomate, en poste à Paris depuis juillet 2022. Plusieurs ministres et dignitaires du régime de Mohammed Bazoum ont été arrêtés après le coup d'État du 26 juillet.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT