Maroc : 25 000 tentatives de migration illégale déjouées en 5 mois

Le Maroc a annoncé, samedi, avoir déjoué 25 519 tentatives de migration irrégulière et secouru 3 150 migrants, au cours des cinq premiers mois de l'année en cours.

Migrants interceptés au Maroc

C'est ce qui ressort des données publiées par le ministère marocain de l'Intérieur et relayées par l'agence de presse officielle du Maroc. "Au cours des cinq premiers mois de l'année en cours, 25 519 tentatives de migration irrégulière ont été mises en échec et 3 150 migrants clandestins ont été secourus", a affirmé le ministère.

Selon les chiffres du ministère, "70 781 tentatives de migration irrégulière ont été déjouées en 2022, alors que 366 000 tentatives de franchissement illégal des frontières vers l'Europe ont été mises en échec au cours des cinq dernières années". Selon les mêmes données,"le Maroc a secouru lors d'opérations de sauvetage, 90 000 migrants au cours des cinq dernières années et 12 478 candidats à la migration clandestine en 2022".

La même source a confirmé le démantèlement de "290 réseaux criminels en 2022 et 117 réseaux actifs de passeurs entre début janvier et fin mai 2023". Le ministère de l'Intérieur a, également, fait savoir qu'au total, 1 500 réseaux criminels actifs dans l'organisation d'opérations de migration irrégulière, ont été démantelés au cours des cinq dernières années.

Toujours selon le ministère, 100 tentatives de franchissement illégal des villes de Ceuta et Melilla (appartenant à l'administration espagnole et dont le Maroc exige la restitution) ont été déjouées par les autorités marocaines, au cours des cinq dernières années où près de 17 500 candidats à la migration ont essayé de franchir les frontières des deux enclaves espagnoles.

"Rien qu'en 2022, 16 tentatives de prise d'assaut des clôtures de Ceuta et Melilla ont été signalées, contre une seule au cours des cinq derniers mois de l'année en cours, grâce aux mesures de sécurité mises en place par l'Agence de lutte contre la migration irrégulière", a expliqué le ministère.

ADVERTISEMENT

Les migrants irréguliers transitent par le Maroc en vue de gagner l'Europe par la mer Méditerranée ou en escaladant les barrières entourant les enclaves de Ceuta et Melilla.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT