Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz, en prison, entend déposer sa candidature

En Mauritanie, les annonces de candidature à la prochaine présidentielle de 29 juin se multiplient et l’une d’elle a particulièrement retenu l’attention samedi dernier : celle de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Mauritanian President Mohamed Ould Abdel Aziz called for a rally against hate speech after online disputes between the country's ethnic groups

En décembre dernier, il a été condamné à 5 ans de prison ferme pour avoir abusé de son pouvoir afin d’amasser une fortune, ses avocats avaient alors fait appel de la décision. L’ancien président actuellement privé de liberté peut-il donc se présenter ? Cette question divise les avocats des deux camps.

Les responsables du parti en cours de création de l’ancien président ont déclaré samedi que Mohamed Ould Abdel Aziz se présente « sans hésitation au scrutin ». Mohamed Ould Djibril responsable du parti Front pour le changement démocratique dénonce une « condamnation politique » de l’ancien président de Mauritanie.

Selon lui, sa candidature est nécessaire pour « sortir le pays de l’impasse dans laquelle il se trouve ». « 90% des citoyens mauritaniens réclament le retour du président Mohamed Ould Abdel Aziz parce qu'ils ont constaté que la situation économique s’est dégradée, tout comme la situation sécuritaire. Il est en prison parce qu'il n’a pas voulu céder, les gens voulait qu’il quitte la scène politique mais lui, il dit toujours dit qu’il va rester pour défendre le peuple mauritanien », estime-t-il.

Selon Maitre Taleb Kyar, l’un des avocats de l’ancien président, rien n’empêche juridiquement Mohamed Ould Abdel Aziz de se présenter aux élections tant que la Cour d’appel n’a pas rendu sa décision. « Dès l’instant où on a fait appel, il doit bénéficier de ses droits civiques. L’appel est suspensif parce que la condamnation n’est pas suivie de la délivrance d’un mandat de dépôt », assure-t-il.

Mee Lo Gourmo Abdoul, avocat de la partie civile, confirme que l’ancien président jouit encore de la totalité de ses droits civiques jusqu’à la décision, mais selon lui, sa candidature n’est pas recevable. Il met en avant l’article 28 de la constitution mauritanienne qui prévoit que « le président de la République est rééligible une seule fois ». « Le texte constitutionnel mauritanien est très clair. Il a fait ses deux mandats, ce n'est pas successif comme en France ou le Sénégal. Ils font du cinéma », indique-t-il. Une interprétation que conteste l’avocat de la défense.

ADVERTISEMENT

Pour valider sa candidature, Mohamed Ould Abdel Aziz devra recueillir les signatures d’au moins 100 conseillers municipaux. Le Conseil constitutionnel officialisera fin mai la liste des candidats autorisés à se présenter.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Desert to Power : le Sénégal parmi les 11 pays bénéficiaires

"Desert to Power" : le Sénégal parmi les 11 pays bénéficiaires

Amadou Bâ quitte Macky Sall et l'APR...

Amadou Bâ quitte Macky Sall et l'APR...

Richard Toll : un accident de travail coûte la vie à un agent de la CSS

Richard Toll : un accident de travail coûte la vie à un agent de la CSS

Un accident sur l’Autoroute de l’avenir fait un 1 mort et plusieurs blessés

Un accident sur l’Autoroute de l’avenir fait un 1 mort et plusieurs blessés

Noyade à la plage de Mermoz : le corps du lycéen toujours introuvable 48H après

Noyade à la plage de Mermoz : le corps du lycéen toujours introuvable 48H après

Rebondissement dans l'affaire Didier Badji

Rebondissement dans l'affaire Didier Badji

La CIJ ordonne à Israël de cesser « immédiatement » ses opérations militaires

La CIJ ordonne à Israël de cesser « immédiatement » ses opérations militaires

CEDEAO : Mouhamed Sagna désigné auditeur en chef des comptes communautaires

CEDEAO : Mouhamed Sagna désigné auditeur en chef des comptes communautaires

Mauritanie : crash d’un avion de l’armée lors d’un vol d’entraînement de routine

Mauritanie : crash d’un avion de l’armée lors d’un vol d’entraînement de routine

ADVERTISEMENT