Niger : le Premier ministre de la junte dit être « dans un processus de transition »

« Nous sommes dans un processus de transition », a déclaré Ali Mahaman Lamine Zeine, ce mardi 15 août, à la sortie de son audience avec le président du Tchad, Mahamat Idriss Déby.

Ali Lamine Zeine, Premier ministre du gouvernement installé par les militaires au Niger.

Le Premier ministre de la junte nigérienne s’est dit porteur d’un message de la part du président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), Abdourahmane Tiani. Après avoir rencontré Saleh Kebzabo, le Premier ministre tchadien à Ndjamena, Ali Mahaman Lamine Zeine a été reçu par le président. À la sortie de cette audience, il a fait une déclaration :

« Nous sommes arrivés porteurs d’un message du chef de l’État nigérien, le général Tiani, qui exprime sa solidarité et sa fraternité et nous demande de renouveler, tous, ce sentiment de bon voisinage et de bonne fraternité entre le Tchad et le Niger. Nous sommes dans un processus de transition. Nous avons expliqué les tenants et les aboutissants, réitéré toute notre disponibilité à rester ouverts et à échanger avec toutes les parties, mais aussi insisté sur la nécessaire indépendance de notre pays. Il faut qu’on le dise : c’est un pays souverain. Nous devrions discuter avec tous les partenaires qui le comprennent. Nous ne sommes pas fermés. Et de manière tout à fait déterminée, nous allons avancer avec l’aide de Dieu. »

« Nous sommes dans un processus de transition », déclare donc le Premier ministre de la junte. Pour rappel, lundi 14 août, le ministre des Affaires étrangères du président renversé Mohamed Bazoum a dit qu’il n’était pas question de parler de transition.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT