Nigeria : au moins 103 morts dans un naufrage sur le fleuve Niger

Au Nigeria, au moins 103 personnes sont mortes dans le naufrage d’un bateau, lundi vers 3h du matin. La plupart des victimes, dont des enfants, rentraient d’un mariage dans le village d’Egboti, dans l’Etat du Niger.

Illustration pirogue-fleuve Niger @Pulse Sénégal

Les victimes étaient de retour dans le district de Patigi, dans l'État de Kwara. Arrivés à la cérémonie à moto, les invités ont dû repartir par bateau après une inondation à la suite d’une pluie diluvienne. Selon des sources locales, l'embarcation aurait heurté une buche dans le fleuve Niger et s’est fendu en deux. Les villageois ont pu sortir 50 personnes de l’eau avant l’arrivée de la police. Les recherches sont toujours en cours pour retrouver les disparus, alors que le bateau contenait près de 300 passagers.

"Jusqu'à présent, nous avons dénombré 103 morts. Plus de 100 personnes qui ont pu être sauvées", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police de l'État de Kwara, Okasanmi Ajayi. "Les recherches sont toujours en cours, ce qui signifie que le bilan peut encore grimper", a-t-il ajouté.

Les habitants de la région ont déclaré qu'il s'agissait de l'accident de bateau le plus meurtrier qu'ils aient connu depuis de nombreuses années. Mardi soir, tous les corps repêchés jusqu'à présent avaient été enterrés, la plupart près de la rivière, conformément aux coutumes locales, a indiqué Abdul Gana Lukpada, un chef local.

Le gouverneur de l'Etat de Kwara a fait part de sa "tristesse" après le drame ayant impliqué "en particulier des résidents d'Ebu, Dzakan, Kpada, Kuchalu et Sampi", localités du district de Patigi. Il "adresse ses sincères condoléances à ces communautés ainsi qu'à celles des autres États", étant donné que des passagers originaires d'autres régions du pays étaient à bord. Les naufrages, qui sont fréquents au Nigeria, sont généralement dus aux embarcations surchargées, à leur mauvais entretien, ou au non-respect des règles de sécurité.

ADVERTISEMENT

Le mois dernier, 15 enfants se sont noyés et 25 autres ont disparu après le chavirement d'un bateau surchargé dans l'Etat de Sokoto (nord-ouest), alors qu'ils partaient récolter du bois. Début décembre 2021, le naufrage d'un autre navire surchargé avait fait 29 morts, dont une majorité d'enfants.

Au cours des importantes inondations dans le pays en décembre dernier, en pleine saison des pluies, au moins 76 personnes ont perdu la vie lors du naufrage de leur embarcation, prise dans une rivière en crue de l'Etat d'Anambra (sud-est).

Le fleuve Niger est le principal axe navigable en Afrique de l'Ouest, et une voie clé pour le commerce de plusieurs pays, dont le Nigeria. Les autorités ont bien tenté d'interdire la navigation de nuit mais la règle est peu respectée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Véhicules de la Présidence volés : Nafissatou Diouf blanchie

Véhicules de la Présidence "volés" : Nafissatou Diouf blanchie

Baisse des prix : le gouvernement  rend publiques ses mesures jeudi 13 juin

Baisse des prix : le gouvernement rend publiques ses mesures jeudi 13 juin

Président Diomaye procède à de nouvelles nominations

Président Diomaye procède à de nouvelles nominations

Les comptes de Walfadjri (aussi)  bloqués

Les comptes de Walfadjri (aussi) bloqués

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Dépression du vagin :  une vulvodynie méconnue des femmes

Dépression du vagin : une vulvodynie méconnue des femmes

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

ADVERTISEMENT