Putsch au Niger : Gros clash entre Macky Sall et Faure Gnassingbé

Le Président de la République Mohamed Bazoum, séquestré depuis le 26 juillet dernier par la garde présidentielle a eu la visite de son médecin. Le Président Bazoum a profité de la visite de son médecin pour échanger avec ce dernier sur son état de santé.

Faure-Gnassingbe-Macky-Sall-1

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, le Président tient le coup et s’alimente avec les provisions à sa portée. Selon des câbles diplomatiques autorisés, l’Élysée a signalé aux Chefs d’État respectivement Macky Sall Alassane Ouattara, Tinubu Bola, Embalo Sissoko que Faure GNASSINBÉ EYADEMA ne veut pas qu’on utilise l’espace aérien togolais pour le commandement unifié de la force d’attente Cedeao. Après le refus de NDjaména aussi.

Le président sénégalais n'a pas non plus aimé la discrète médiation initiée par le chef d'Etat togolais qui s'est rendu dans la soirée du 8 aout dernier à Niamey pour rencontrer les putschistes. Il a reçu en audience deux caciques du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) : le numéro deux, le général Salifou Modi et le colonel Ibro Amadou Bacharou.

Idem chez Tinubu Bola du Nigéria qui se heurte aux velléités internes de son parti politique et d’une grande partie des sénateurs nigérians qui rejettent de facto l’intervention militaire de la CEDEAO.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT