Rencontre entre le président égyptien et l'émir du Qatar pour un cessez-le-feu à Gaza

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, et l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, se sont rencontrés vendredi au Caire pour faire le point sur "les efforts" déployés pour parvenir à un cessez-le-feu dans la guerre entre Israël et le Hamas, selon la présidence égyptienne.

le président rencontre l'émir du Qatar pour un cessez-le-feu à Gaza

L'Egypte et le Qatar sont d'importants médiateurs depuis le début de la guerre déclenchée par l'attaque d'une ampleur sans précédent du mouvement islamiste palestinien Hamas sur le territoire israélien le 7 octobre.

En représailles, Israël a déclaré une guerre pour "anéantir" le Hamas, pilonnant sans relâche la bande de Gaza, dirigée par le mouvement islamiste palestinien. Ces frappes ont tué plus de 11.000 personnes, selon le dernier bilan du gouvernement du Hamas.

Selon les autorités israéliennes, au moins 1.400 personnes sont mortes côté israélien, en majorité des civils tués le jour même de l'attaque. Les dirigeants égyptien et qatari "ont discuté de l'escalade militaire israélienne" à Gaza et "des défis régionaux qui en découlent et qui poussent la région sur une pente dangereuse", selon un communiqué de la présidence égyptienne. Les deux hommes "ont discuté des meilleurs moyens de protéger les civils innocents à Gaza et de mettre fin à l'effusion de sang", est-il ajouté.

"Ils ont passé en revue les efforts intensifs déployés pour parvenir à un cessez-le-feu et maintenir l'acheminement de l'aide humanitaire en quantités suffisantes" pour répondre aux besoins des Gazaouis, d'après ce même document. Plusieurs organisations ont mis en garde contre une "catastrophe" humanitaire dans la bande de Gaza qui compte 2,4 millions d'habitants.

Le passage de Rafah, entre l'Egypte et la bande de Gaza, unique ouverture sur le territoire palestinien qui ne soit pas aux mains d'Israël, permet notamment que de l'aide soit acheminée. La réunion au Caire s'est déroulée la veille de sommets qui doivent avoir lieu samedi en Arabie saoudite, au cours desquels dirigeants arabes et musulmans devraient souligner l'urgence de mettre fin aux bombardements d'Israël dans la bande de Gaza avant que le conflit n'embrase la région.

ADVERTISEMENT

Israël a rejeté tout cessez-le-feu avant la libération des 239 personnes enlevées le 7 octobre et retenus en otages dans la bande de Gaza. Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, basé au Qatar, s'était rendu jeudi en Egypte pour des discussions sur Gaza avec le chef du service de renseignement égyptien. L'Egypte, médiateur historique du conflit israélo-palestinien, et le Qatar, ont été impliqués dans de précédents pourparlers ayant permis la libération, fin octobre, de deux femmes enlevées par le Hamas.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT