Vol de voitures vers Dakar : un autre réseau démantelé à Paris

Les mis en cause sont soupçonnés d’avoir volé plusieurs de ces luxueux véhicules, qu’ils chargeaient ensuite dans des conteneurs en direction du port du Havre afin d’être envoyés vers le continent africain.

Port du Havre (Seine-Maritime), novembre 2020 Les voitures Peugeot 5008 et 3008 étaient ensuite acheminées vers l’Afrique par bateau DR

C’est un beau coup de filet pour les policiers de la sûreté départementale de l’Essonne. À l’origine de l’affaire : des SUV qui disparaissent en cascade à Paris, en Île-de-France et même à Reims. Ces véhicules modernes et imposants sont depuis quelques années la cible de nombreux voleurs de voitures, qui n’hésitent pas à pirater leur système embarqué pour les subtiliser en toute discrétion.

Les faits remontent au mois de février 2023. D’après une source policière de Le Figaro, un Peugeot 2008 déclaré volé est retrouvé stationné sur un parking de la commune d’Arpajon (Essonne) par un équipage de la BAC (brigade anticriminalité). En se penchant de plus près, les policiers découvrent que le SUV possède une fausse plaque d’immatriculation. La voiture, à l’arrêt au même endroit depuis plusieurs jours, n’attend pas son propriétaire. En plaçant une surveillance à proximité, les policiers de l’unité d’atteinte aux biens de la sûreté départementale ont alors observé un groupe d’individus prendre le volant du véhicule et se diriger en direction du port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine).

Sept véhicules de marque Toyota, Lexus et Peugeot volés

Sur place, les individus ont chargé le SUV dans un conteneur destiné à embarquer vers le port du Havre à destination du Sénégal. Poursuivant leur travail d’enquête, les policiers de la sûreté départementale ont décidé de bloquer le conteneur avant son embarquement en direction de l’Afrique et de mettre sous surveillance la société affrétant d’autres chargements du même type. En quelques jours, cinq autres conteneurs similaires ont été interceptés par les enquêteurs avant leur départ pour le Sénégal. À l’intérieur : sept SUV déclarés volés à Paris et ses environs estampillés Toyota, Lexus et Peugeot.

ADVERTISEMENT

Au terme de nombreuses investigations, les forces de l’ordre ont découvert l’identité du commanditaire des opérations. Âgé de 57 ans et de nationalité camerounaise, cet homme sans profession s’est révélé être un véritable exportateur clandestin, envoyant les véhicules préalablement volés par des complices par voie maritime sur le continent africain à son propre frère.

Après plusieurs mois d’enquêtes, l’exportateur et trois de ses complices ont finalement été interpellés ce mercredi 4 octobre à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) et Argenteuil (Val-d’Oise). L’un des suspects, qui purgeait déjà une peine à la maison d’arrêt d’Osny (Val-d’Oise), a dû être extrait de sa cellule afin d’être placé en garde à vue. Parmi les victimes des vols : de nombreux particuliers, mais aussi plusieurs sociétés de location de véhicules des Hauts-de-Seine. Toujours selon une source policière, les quatre mis en cause ont été conduits dans les locaux de la sûreté départementale de l’Essonne dans le cadre de la poursuite de l’enquête ouverte sur ces exportations illégales.

170 voiturés volées : le commanditaire est un Sénégalais

Une bande organisée, composé de ressortissants français, gambiens et sénégalais, a été neutralisée par les éléments de la police judiciaire française. 13 suspects, dont des Sénégalais ont été arrêtés en France, rapporte Libération. Le préjudice est évalué à 170 véhicules. Sept hommes, âgés de 22 à 74 ans, ont été mis en examen, vendredi à Paris, pour vol en bande organisée. Le commanditaire présumé a été appréhendé à Gif-sur-Yvette (Essonne). Ce Sénégalais, sans papiers, âgé de 38 ans, assure qu’il travaille clandestinement comme maçon. L’an dernier, il a déjà été arrêté à la frontière Suisse en compagnie d’un complice qui a avoué qu’il avait été payé 500 euros pour assurer le convoyage d’une voiture volée.

Les segments les plus touchés par le vol sont les citadines (33,6 %), les compactes (21,9 %), les SUV (19,4 %) et les utilitaires avec 16,3 %. Selon cette étude, les dix véhicules ayant la fréquence de vols la plus importante sont également connus

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT