Le recrutement de 11 clercs déclenche une forte contestation au ministère de la Justice

Me Malick Sall accusé de recruter des candidats sans formation ni diplômes.

Ministère-de-la-justice

Rififi au ministère de la justice. Le recrutement par arrêté de 11 clercs par le Garde des Sceaux, Me Malick Sall fait l’objet de vives contestations au département de la justice. Il est reproché au ministre de coopter des clercs qui n’ont aucune formation et sans diplômes, rapporte Les Echos. Les diplômés chômeurs ont saisi la Cour suprême d’un recours en annulation de la décision.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn