Suspension ligne Dakar-Ziguinchor : Dakar Dem Dikk brandit l’insécurité

Le directeur général de Dakar Dem Dikk a répondu à la rumeur persistante sur la question de la suspension de la ligne Dakar-Ziguinchor-Dakar. Selon Dakaractu, Ousmane Sylla, motive cette décision par le manque de sécurité à Ziguinchor.

Un bus de DDD brûlé

« Nous avons vécu des évènements très difficiles pour les Sénégalais et particulièrement pour Dakar Dem Dikk une situation qu’on pourrait éviter. Notre objectif, c’est d’assurer la sécurité de tous nos clients mais aussi de nos biens. Nous évaluons la situation dans cette localité tous les jours. Nous avons constaté qu’il y a des risques », explique Ousmane Sylla à l’occasion de la signature d’un partenariat entre Dakar Dem Dikk et le Groupe La Poste.

M. Sy a tenu à rassurer les passagers que cette décision n’est pas encore définitive et que la société est en train de travailler pour trouver une solution le plus rapidement possible. « Je rappelle que Dakar Dem Dikk est un patrimoine national. Et en fonction de cela, nous allons mettre les dispositions pour accompagner tous les Sénégalais et surtout les habitants de cette localité (Ziguinchor). Nous compatissons à cette situation mais sachez que la Direction Dakar Dem Dikk met tout en œuvre pour répondre aux attentes des clients », a-t-il assuré.

Selon le journal Les Echos qui donne l'information, les passagers ont déversé leur colère dans les réseaux sociaux. Certains déclarent même que cette suspension leur porte préjudice à quelques jours seulement de la fête de la Tabaski. A en croire le Directeur de Dakar Dem Dikk, la société a reçu des menaces de caillassage et pour des raisons de sécurité la ligne a été suspendue.

« Nous avons vécu des événements très difficiles pour les Sénégalais et particulièrement pour Dakar Dem Dikk. Notre objectif est d’assurer la sécurité de tous les clients mais aussi de nos biens. Nous évaluons la situation dans cette localité tous les jours. Nous avons constaté qu’il y a des risques que nous évaluons », a déclaré Ousmane Sylla. Qui a révélé que « la société subit des menaces de destruction de la part de militants de Pastef ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT