Suspension ligne Dakar-Ziguinchor : Dakar Dem Dikk brandit l’insécurité

Le directeur général de Dakar Dem Dikk a répondu à la rumeur persistante sur la question de la suspension de la ligne Dakar-Ziguinchor-Dakar. Selon Dakaractu, Ousmane Sylla, motive cette décision par le manque de sécurité à Ziguinchor.

Un bus de DDD brûlé

« Nous avons vécu des évènements très difficiles pour les Sénégalais et particulièrement pour Dakar Dem Dikk une situation qu’on pourrait éviter. Notre objectif, c’est d’assurer la sécurité de tous nos clients mais aussi de nos biens. Nous évaluons la situation dans cette localité tous les jours. Nous avons constaté qu’il y a des risques », explique Ousmane Sylla à l’occasion de la signature d’un partenariat entre Dakar Dem Dikk et le Groupe La Poste.

M. Sy a tenu à rassurer les passagers que cette décision n’est pas encore définitive et que la société est en train de travailler pour trouver une solution le plus rapidement possible. « Je rappelle que Dakar Dem Dikk est un patrimoine national. Et en fonction de cela, nous allons mettre les dispositions pour accompagner tous les Sénégalais et surtout les habitants de cette localité (Ziguinchor). Nous compatissons à cette situation mais sachez que la Direction Dakar Dem Dikk met tout en œuvre pour répondre aux attentes des clients », a-t-il assuré.

Selon le journal Les Echos qui donne l'information, les passagers ont déversé leur colère dans les réseaux sociaux. Certains déclarent même que cette suspension leur porte préjudice à quelques jours seulement de la fête de la Tabaski. A en croire le Directeur de Dakar Dem Dikk, la société a reçu des menaces de caillassage et pour des raisons de sécurité la ligne a été suspendue.

« Nous avons vécu des événements très difficiles pour les Sénégalais et particulièrement pour Dakar Dem Dikk. Notre objectif est d’assurer la sécurité de tous les clients mais aussi de nos biens. Nous évaluons la situation dans cette localité tous les jours. Nous avons constaté qu’il y a des risques que nous évaluons », a déclaré Ousmane Sylla. Qui a révélé que « la société subit des menaces de destruction de la part de militants de Pastef ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT