Université de Bambey : Trois étudiants écroués

Trois étudiants de l’université de Bambey sont placés sous mandat de dépôt à la prison de Diourbel suite aux affrontements qui ont émaillé le campus.

Université-de-Bambey-1000x600-1

Le trio est poursuivi pour les délits de collecte et diffusion d’images à caractère personnel. Ils seront jugés le 23 décembre prochain. La tension à l’université de Bambey a gagné les autres universités du pays. Après la journée mouvementée d’avant-hier, les étudiants de l’Ucad en ont remis une couche.

Les affrontements se sont poursuivis, hier mercredi 15 décembre, entre étudiants et forces de l’ordre. Des grenades lacrymogènes ont été jetées dans les chambres d’étudiants, dans le campus social. Une vidéo filmée par des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, montre de la fumée sortant de la fenêtre d’une des chambres où se trouvent des étudiants. Ces derniers, piégés par la fumée, dénoncent l’attitude des policiers qui violent depuis quelque temps les franchises universitaires, en accédant au campus social.

Les étudiants de l’université Gaston Berger de Saint-Louis ont également bloqué la route nationale numéro 2 menant vers le Fouta pendant plusieurs tours d’horloge avant l’intervention des éléments de la gendarmerie nationale. Les échauffourées entre les forces de l’ordre et les étudiants ont occasionné plusieurs blessés du côté des pensionnaires de la deuxième université du pays.

Ces étudiants ont aussi bastonné et séquestré un individu en tenue civile supposé appartenir aux services de renseignements des forces de défense et de sécurité. Pour rappel, les étudiants de l’Ucad, de même que ceux de l’Ugb et de Ziguinchor manifestent depuis quelques jours, en soutien à leurs camarades de l’université de Bambey.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT