Macky met l'accent sur l'agro-industrie

Le président Macky Sall a souligné mercredi l’urgence de passer à l’échelle d’un développement agro-industriel en tirant profit des retombées de la politique d’intensification des aménagements et des surfaces emblavées et de renforcement d’une mécanisation du système agricole.

macky-sall-6-scaled

Macky Sall a notamment cité la mise en œuvre de la politique visant à intensifier les aménagements agricoles et les surfaces emblavées (notamment par la Saed et la Sodagri), à renforcer la mécanisation intensive du système agricole par l’acquisition de matériels de haute performance et accessibles sur la base de lignes de financements disponibles.

Il a indiqué que cette stratégie allait permettre d’asseoir durablement la sécurité alimentaire du Sénégal ainsi que le "Produire et Consommer local".

S’agissant de la préparation de la campagne agricole 2021-2022 et le renforcement de la vocation agricole du Sénégal, le président Sall s’est félicité du déroulement satisfaisant de la campagne agricole 2020-2021, plus particulièrement celle arachidière 2020-2021 dont la commercialisation vient d’être clôturée.

Il a vanté des résultats notables en matière de collecte et d’exportations de graines d’arachide, soit au total 721.386 tonnes pour des ressources financières exceptionnelles de 216 milliards directement injectées dans le monde rural.

Dans la perspective de la campagne agricole 2021-2022, le chef de l’Etat a indiqué ’’toute l’importance qu’il accorde à sa bonne préparation, tout en rappelant sa décision de porter, encore une fois, le financement de la campagne 2021-2022 à soixante (60) milliards de FCFA, pour accompagner davantage nos producteurs en matériels et intrants agricoles, mais également renforcer l’ancrage d’une économie rurale durable et créatrice de richesse et d’emplois décents’’.

Macky Sall a ainsi réitéré au gouvernement l’impératif de préserver les avantages comparatifs et compétitifs du Sénégal en matière horticole et demandé au ministre du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises, de veiller particulièrement à une régulation soutenue de la filière horticole afin de garantir à la profession des revenus décents.

Il a, dans le même temps, demandé au ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural et au Ministre des Finances et du Budget, en relation avec les ministres impliqués, de tenir une réunion d’évaluation de la campagne agricole 2020-2021 et de préparer celle de 2021-2022, selon le communiqué.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Voyages et loisirs

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre Cirque noir

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre "Cirque noir"