ADVERTISEMENT

Affaire Ndiaga Ndiouf: les conséquences du verdict de la Cour d'Appel

La Cour d'Appel de Dakar a rendu ce matin le verdict dans l'affaire du meurtre de Ndiaga Diouf en confirmant la décision rendue en premier ressort. L'actuel maire de Dakar, Barthélémy Diaz a déjà purgé cette peine.

Barthélémy-Dias

Le verdict tant attendu à été rendu ce matin. La Cour d'Appel a (enfin ) décidé de rendre sa décision suite à l'appel de l'ex maire de Mermoz Sacré Cœur, Barthélémy Diaz. L'édile de cette commune dans le département de Dakar est cité dans une affaire de meurtre depuis 2011. Arrêté, puis incarcéré dans la Maison d'Arrêt de Reubeuss, Barthélémy Diaz fut élargi de prison plus tard après le départ du régime de Wade.

ADVERTISEMENT

En premier ressort, le tribunal correctionnel l'avait reconnu coupable de "coups mortels" en le condamnant à une peine de 2 ans dont 6 mois ferme. Non satisfait du verdict, le fils de Jean Paul Diaz, a interjeté un appel et la famille de la victime a demandé une somme de 150 millions de FCFA en guise de dommages et intérêts.

Rappelons que le procès en appel a connu plusieurs reports. Prévu le 18 Mai, le président de la cour a décidé de reporter encore le prononcé du verdict. Finalement, c'est la date du 21 Septembre 2022 qui a été retenue par le magistrat pour décider du sort de Dias-fils. Durant la procédure, le socialiste a changé de statut. De maire de Mermoz Sacré Cœur, Barth est devenu le maire de la ville de Dakar, en battant le candidat du pouvoir Abdoulaye Diouf Sarr de la plus belle des manières lors des locales.

Après les élections territoriales, le membre de la coalition Yewwi Askane Wi a réédité cet exploit en remportant l'ensemble des sièges du département de Dakar. Député et maire, Dias-fils va conserver ses postes car il n'a perdu ses droits civiques au regard du verdict prononcé par la cour d'Appel. En effet, Il ne va tomber pas sous le coup des articles L29 et L30 de l’actuel Code électoral modifié en juillet 2021. Ces deux dispositions disqualifient tous « ceux condamnés pour des délits passibles d’une peine de 5 ans d’emprisonnement ».

Le juge n'a pas suivi le réquisitoire du procureur près la cour d'Appel qui avait demandé une condamnation de 5 ans contre le maire de Dakar. De son côté, la famille du lutteur originaire de la banlieue dakaroise recevra 25 millions de Fcfa au lieu des 150 millions qu'elle avait demandé . Reste à savoir, si l'ensemble des parties dans cette affaire vont se contenter de ce verdict de la cour d'Appel où l'une d'entre elles va intenter un pourvoi devant la cour suprême.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Gambling : la licence curacienne d’1xBet est valide et tout à fait opérationnelle

Gambling : la licence curacienne d’1xBet est valide et tout à fait opérationnelle

TikTok : Adamo perd son compte à plus d'un million d'abonnés

TikTok : Adamo perd son compte à plus d'un million d'abonnés

Forum sur la paix et la sécurité de Dakar : Gadio solde ses comptes avec l'Etat

Forum sur la paix et la sécurité de Dakar : Gadio solde ses comptes avec l'Etat

BISD et Sénégal : plus de 2 894 milliards FCFA investis en 46 ans

BISD et Sénégal : plus de 2 894 milliards FCFA investis en 46 ans

Accusé d'agression sexuelle : Félix Peperipé pointe du doigt le Maroc

Accusé d'agression sexuelle : Félix Peperipé pointe du doigt le Maroc

Le gouvernement dément le Figaro : 'Le TER est à 100% sénégalais'

Le gouvernement dément le Figaro : 'Le TER est à 100% sénégalais'

Baisse du loyer : la loi jetée à la poubelle

Baisse du loyer : la loi jetée à la poubelle

Incendie au marché Ocass de Touba : Plus de 500 magasins consumés

Incendie au marché Ocass de Touba : Plus de 500 magasins consumés

Affaire Keita Baldé-Wanda Nara : nouvelle révélation

Affaire Keita Baldé-Wanda Nara : nouvelle révélation

ADVERTISEMENT